Accueil Société

Le taux de mortalité des patients covid plus élevé dans les hôpitaux wallons et bruxellois qu’en Flandre

Un député N-VA réclame une enquête indépendante « pour tirer les bonnes leçons de cette crise sanitaire et savoir si chaque patient s’est retrouvé dans le bon lit ».

Temps de lecture: 2 min

Le député flamand N-VA Lorin Parys a récolté les chiffres de mortalité des patients Covid hospitalisés en Belgique et constaté de fortes disparités régionales. Il réclame une enquête indépendante « pour tirer les bonnes leçons de cette crise sanitaire et savoir si chaque patient s’est retrouvé dans le bon lit ».

Ces chiffres portent sur la période de mars 2020 au 15 juin 2021. Selon lui, ils montrent notamment qu’en Flandre, 16,5 % des patients hospitalisés sont décédés, pour 20,4 % en Wallonie et 18,8 % à Bruxelles. Pour les patients qui ont abouti en soins intensifs, le taux de mortalité était de 30,6 % en Flandre, 39,6 % à Bruxelles et 40,9 % en Wallonie. Et pour les patients en soins intensifs qui ont dû être intubés, les taux sont respectivement de 46,6 %, 55,4 % et 53,3 %.

À lire aussi Forcer les soignants à se faire vacciner, une fausse bonne idée

En raison de la multiplicité des facteurs qui concourent (le degré de contamination d’une région, l’âge de la population, son état plus ou moins à risque, etc.), ces chiffres doivent être pris avec précaution, « mais les différences entre régions et entre hôpitaux sont trop fortes » pour ne pas analyser le phénomène, selon Lorin Parys.

 

À lire aussi Michel Goldman, immunologiste: «Il faut protéger les plus fragiles du variant delta en se faisant vacciner»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

31 Commentaires

  • Posté par curto calogero, jeudi 29 juillet 2021, 21:53

    Les plus a épingler, se sont les journalistes, qui font un grand titre, d'une info démunie de bon sens.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 29 juillet 2021, 12:59

    Sauf si j'ai lu tout trop vite, mais on semble ignorer un facteur: la population n'est-elle pas aussi plus âgée dans le sud du pays?

  • Posté par Surmont Willy, jeudi 29 juillet 2021, 11:04

    Décidément, la NVA est devenue spécialisée dans la discrimination à outrance! Chez ces gens là, c'est une obsession maladive! Et les chiffres en maison de repos?? S'ils arrivent à leurs fins, avec une telle mentalité, je les plains car ils n'arrêteront pas de se battre entre eux!

  • Posté par Christian Toumpsin, jeudi 29 juillet 2021, 10:24

    Même si ce dossier est issu d'un agenda politique spécifique, une analyse approfondie s'impose. En effet, le statut socio-économique n'explique pas tout et d'autres critères doivent être pris en compte. Ce serait une erreur grossière de considérer que c'est l'unique raison serait ce statut socio-économique qui est effectivement globalement plus faible en Wallonie et à Bruxelles qu'en Flandre. Je suis infirmier de profession et je peux affirmer qu'il faudrait également se pencher sur l'encadrement en personnel infirmier, car il existe des études qui démontrent, d'une part, que les patients Covid généraient une charge de travail moyenne supérieure de 50% à la moyenne générée par les autres types de patients. D'autre part, d'une manière plus générale, d'autres études démontrent que moins il y a de personnel infirmier et moins qualifié est ce personnel, plus le taux de morbidité et de mortalité s'élève. Autant je déplore le comportement des nationalistes du Nord qui tentent de faire feu de tout bois, autant je ne peux accepter le fatalisme des milieux francophones qui peuvent (veulent) pas accepter qu'il y a bien des choses à changer, à faire évoluer.

  • Posté par Bonisseur Hubert, jeudi 29 juillet 2021, 10:02

    Pas un secret que le wallon est en moins bonne santé générale que le flamand... malbouffe, moins de sport, niveau socio-économique plus faible... Ca sent l'agenda politique à plein nez

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko