Accueil Monde Europe

4 mois après avoir bloqué le canal de Suez, l’Ever Given est enfin arrivé à Rotterdam (photos)

« Ce fut un grand soulagement de le voir et un moment spécial », a déclaré Hans Nagtegaal, directeur des conteneurs du port de Rotterdam.

Temps de lecture: 2 min

Le porte-conteneurs géant Ever Given est finalement arrivé jeudi à Rotterdam, quatre mois après avoir bloqué le canal de Suez, point de passage d’environ 10 % du commerce mondial.

Le navire de 400 mètres et d’une capacité de 200.000 tonnes est entré dans le port européen aux environ de 3H00 GMT, a constaté un journaliste de l’AFP.

« Ce fut un grand soulagement de le voir et un moment spécial », a déclaré Hans Nagtegaal, directeur des conteneurs du port de Rotterdam.

« Enfin, nous pouvons faire le travail de déchargement et, espérons-le, le ramener à une routine de navigation normale », a-t-il déclaré à l’AFP.

L’Ever Given restera à Rotterdam jusque lundi, date à laquelle il lèvera l’ancre pour se rendre à Felixstowe, au Royaume-Uni, avant de naviguer vers une cale sèche à Dunkerque, en France, où il sera soumis à des examens supplémentaires, a expliqué M. Nagtegaal.

NETHERLANDS EVER GIVEN CONTAINER SHIP

NETHERLANDS EVER GIVEN CONTAINER SHIP (3)

NETHERLANDS EVER GIVEN CONTAINER SHIP (4)

NETHERLANDS-SEA-TRANSPORT

Le navire géant, qui avait bloqué le canal de Suez pendant six jours fin mars, a finalement repris la route il y a trois semaines après 100 jours d’immobilisation et la signature d’un accord confidentiel d’indemnisation entre les autorités égyptiennes et le propriétaire japonais du navire.

Le porte-conteneurs avait encastré sa proue dans la rive est de la voie navigable le 23 mars se mettant en travers du canal et bloquant toute circulation sur la cruciale voie maritime.

Les opérations de dégagement ont duré six jours et nécessité plus d’une dizaine de remorqueurs, ainsi que des dragues pour creuser le fond du canal.

L’Ever Given avait ensuite été dirigé vers le grand lac Amer, au centre du canal, par les autorités égyptiennes qui ont réclamé une indemnisation au propriétaire du navire, pour le manque à gagner pendant l’incident, le coût du sauvetage ou encore les dommages occasionnés au canal.

Le Caire avait réclamé au début 916 millions de dollars (environ 767 millions d’euros), avant de revoir ses prétentions à la baisse à 600 puis à 550 millions de dollars, mais le montant final fait l’objet d’âpres négociations.

D’après la SCA, l’Egypte a perdu de 12 à 15 millions de dollars par jour de fermeture.

En avril, la société de données maritimes Lloyd’s List a estimé que le blocage du canal de Suez a empêché chaque jour le passage de cargaisons estimées à 9,6 milliards de dollars (8 milliards d’euros) entre l’Asie et l’Europe.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs