Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO 2020: Marketa Vondrousova rejoint Belinda Bencic en finale du tournoi de tennis féminin

La Tchèque s’est facilement imposée en deux sets contre Elina Svitolina, tandis que Bencic s’est débarrassée de Rybakina après un gros combat en trois sets.

Temps de lecture: 2 min

Marketa Vondrousova (WTA 42) a validé son ticket pour la finale du tournoi de tennis féminin des Jeux Olympiques de Tokyo, où elle défiera la Suissesse Belinda Bencic (WTA 12/N.9). Jeudi sur le court central en dur du parc de tennis d’Ariake, la Tchèque s’est imposée en deux sets devant l’Ukrainienne Elina Svitolina (WTA 6) sur le score de 6-3, 6-1 après 64 minutes de jeu.

Vondrousova, 22 ans, avait brillé à Roland-Garros en 2019, année où elle avait été battue en finale du rendez-vous parisien par l’Australienne Ashleigh Barty. Depuis lors, elle a peiné à confirmer. Après un titre acquis à Bienne en avril 2017, elle s’est inclinée en finale des tournois de Budapest et Istanbul (2019).

Svitolina, 16 titres sur le circuit, court toujours derrière un succès majeur. Jeudi, elle s’est montrée trop irrégulière, commettant pas moins de 29 fautes directes, pour revendiquer la victoire.

En début de programme, Bencic s’est imposée en trois sets – 7-6 (2), 4-6, 6-3 – devant la Kazakhe Elena Rybakina (WTA 20/N.15). La droitière de Flawil, 6 titres sur le circuit principal, dont quatre remportés sur dur, aura l’occasion d’écrire la plus belle ligne de son palmarès. En cas de succès en finale, elle pourrait même réussir ce que Roger Federer n’est jamais parvenu à faire, décrocher l’or olympique. Le Bâlois a perdu, en 2012 sur le gazon de Londres, la finale du tournoi olympique contre Andy Murray.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb