Accueil Société

Vaccins: près de 25.000 effets indésirables signalés

Depuis le début de la campagne de vaccination en Belgique, près de 25.000 effets indésirables ont été signalés à l’AFPMS.

Temps de lecture: 2 min

Depuis le début de la campagne de vaccination en Belgique, 24 943 événements effets indésirables ont été rapportés suite à l’administration d’un vaccin. C’est ce qui ressort jeudi d’une mise à jour de l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS).

Les chiffres jusqu’au 26 juillet inclus montrent que 7.896.683 personnes ont reçu au moins une première dose de vaccin. Au cours de cette période, 24.943 effets indésirables ont été signalés.

Parmi ceux-ci, 8.874 rapports ont été enregistrés dans la base de données européenne de pharmacovigilance Eudravigilance. La grande majorité de ces effets secondaires concernaient de la fièvre, des douleurs musculaires, une sensation de malaise et des réactions sur le site d’injection. « Ce sont des réactions normales qui indiquent une activation du système immunitaire. Ils disparaissent généralement au bout de quelques jours », indique l’AFMPS.

Dans le cas des vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna, ces effets secondaires ont été plus fréquemment signalés après l’administration de la deuxième dose, tandis que dans le cas du vaccin AstraZeneca, ils ont été plus fréquemment signalés après la première dose.

L’AFMPS considère 6.014 signalements comme sérieux, principalement en raison d’une incapacité temporaire de travailler ou de quitter la maison. 196 cas ont entraîné des décès, dont quatre ont été considérés comme probablement liés au vaccin. Trois personnes sont mortes après avoir reçu le vaccin AstraZeneca, tandis qu’une personne est décédée après avoir reçu une injection du vaccin Johnson & Johnson.

L’AFMPS demande que les effets indésirables continuent à être signalés via www.notifieruneffetindesirable.be.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par ... Jacques, vendredi 30 juillet 2021, 14:35

    Un vaccin qui entraîne ne fût-ce qu'un décès doit être arrêté immédiatement. N'oublions pas qu'un vaccin est préventif et non curatif. En outre il y a des traitements contre le Covid, ils arriveront dès octobre et seront reconnus par l'UE.

  • Posté par Raspe Eric, samedi 31 juillet 2021, 12:52

    Est-il éthiquement acceptable de priver 20000 personnes (le nombre de décès covid sur une année) d'une protection efficace contre une maladie qui leur est mortelle pour protéger 4 personnes qui feraient une réaction excessive au vaccin?

  • Posté par massacry olivier, vendredi 30 juillet 2021, 21:24

    Vous avez milles fois raison, on aurait du attendre octobre (?), ....et resté confiné jusque là. Notez qu'en Belgique 4 décès sont recensés, sur plus de dix millions de doses administrées, si malgré ce taux infinitésimal cela est trop à vous yeux, on se demande ce que vous osez encore faire de vos journée.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 30 juillet 2021, 18:35

    Un vaccin qui préserve des millions de malades et de décès doit être poursuivi absolument, Mme Jacques. N'oublions pas qu'il est une réponse efficace. Vos talents de pythie pour les traitements, et le niveau apparent de vos connaissances scientifiques ne plaident pas en faveur de votre crédibilité.

  • Posté par massacry olivier, jeudi 29 juillet 2021, 22:02

    Bref dans notre royaume le "taux de mortalité des vaccins" serait de 0.000005065 %.... Voilà qui devrait rendrait rendre folle le croisé de mauvaise foi et autres consorts complotistes. Bizarre qu'ils gardent le silence, avec un article qui devrait tant les interpellé.

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une