Accueil Culture Livres

Gung Ho, «Mort blanche»: quand les fils de l’homme sont des loups pour l’homme

Chef-d’œuvre des temps d’apocalypse, Gung Ho interroge violemment l’avenir de l’humanité. Le dernier tome invite à reconstruire un autre monde dans l’ailleurs…

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 3 min

Dans un futur où l’essence est un bien plus précieux que l’or, l’humanité s’est retranchée dans des colonies fortifiées pour se protéger de la plaie blanche, un mal inconnu qui ravage la planète. La civilisation est en voie de disparition. Les adultes ont merdé le futur et des petits branleurs ont décidé de casser les règles sans plus se soucier de la mort certaine.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs