Accueil Société

Santé mentale des Belges suite à la crise du covid: «Tout ne va pas se résoudre automatiquement»

Les difficultés des derniers mois ont provoqué des souffrances que les psychologues ont quotidiennement sous les yeux et qui ne vont pas disparaître du jour au lendemain

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 4 min

La crise sanitaire et ses multiples conséquences ont poussé dans la détresse psychologique de nombreuses personnes. Depuis plusieurs mois, les psychologues reçoivent ainsi en consultation des patients qu’ils n’avaient encore jamais vus. « Et puis d’autres que nous connaissions déjà mais dont les difficultés se sont aggravées suite à la crise sanitaire », explique Jean-Baptiste Immers, qui exerce dans un centre de santé mental à Flémalle et qui a également un cabinet dans le centre de Bruxelles.

« J’ai personnellement l’impression qu’on n’est qu’au début de quelque chose », explique Valérie Cooreman, psychologue clinicienne qui a un cabinet à Ixelles et qui reçoit aussi au sein du centre médical Saint-Henri à Woluwe-Saint-Lambert. « C’est-à-dire que le mal-être des patients que je reçois aujourd’hui n’est pas neuf, ils l’ont ressenti il y a quelque temps déjà mais ils n’ont pas fait tout de suite la démarche de consulter un psychologue. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs