Mbaye Leye avant Zulte Waregem – Standard: «Aucun joueur ne se trouve dans une zone de confort»

@Belga
@Belga

Après une première prestation réussie face à Genk, ce qui ne s’est malheureusement pas concrétisé en victoire, le Standard se déplace à Zulte Waregem dans le cadre de la deuxième journée du championnat. Un voyage périlleux, le premier cette saison donc, qui ne réussit plus au club liégeois depuis 2015. « C’est toujours compliqué car nous sommes le Standard et les joueurs en face vous attendent toujours de pied ferme », explique Mbaye Leye, ex-attaquant du Essevee. « La saison dernière, nous avions ouvert le score mais également donné trois buts trop facilement, dont deux à Gianni Bruno. Je n’ai pas utilisé les images de cette défaite (3-2) mais bien des mots pour faire comprendre aux joueurs que lorsque l’on mène au score, il ne faut pas se relâcher derrière. »

Dimanche, le coach liégeois devrait pouvoir utiliser sa nouvelle recrue norvégienne Aron Donnum (son affiliation devait encore être validée ce vendredi), ce qui pourrait l’amener à devoir changer son système de jeu. « Donnum peut jouer excentré dans un milieu à trois ou en soutien d’attaque, donc ce n’est pas un souci. Après, en fonction de la forme des joueurs, évidemment que l’on peut changer de système de jeu. Ce que les joueurs doivent savoir, c’est qu’aucun d’eux ne se trouve dans une zone de confort. Tous doivent être concernés car si l’un réalise deux, trois matches moins bons, alors il sera remplacé », conclut Mbaye Leye.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @News

    Par Daniel Renard

    Division 1A

    À Genk, Seraing a un bon coup à jouer

  • Trois apparitions et un but pour le Nippon. @News

    Par Vincent Miller

    Division 1A

    Mitoma, l’intrigue japonaise de l’Union

  • Verschaeren n’est pas toujours dans les petits papiers de Kompany. @News

    Par Xavier Thirion

    Anderlecht

    Anderlecht: la carte jeunes mais plus à n’importe quel prix

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous