Accueil Belgique Politique

Wouter Beke: «La vaccination obligatoire n’est pas un tabou»

« La vaccination obligatoire est sur la table, mais il reste encore beaucoup de questions à résoudre », a déclaré le ministre flamand de la Santé.

Temps de lecture: 1 min

Le ministre flamand de la Santé Wouter Beke a visité vendredi un centre de vaccination dans le Brabant flamand et s’est exprimé sur la campagne de vaccination. « Ces dernières semaines, nous avons mobilisé, sensibilisé et encouragé, avec succès. La vaccination obligatoire est sur la table, mais il reste encore beaucoup de questions à résoudre », a déclaré le membre du CD&V.

« Il a été question d’obligation lors de la réunion interministérielle. Pour moi, la vaccination obligatoire n’est certainement pas un tabou. » Même si, selon Wouter Beke, de nombreux progrès ont déjà été réalisés sans l’obligation : « Il y a deux semaines, 83 % du personnel soignant en Flandre était vacciné, aujourd’hui, c’est 92 % », a-t-il déclaré.

Les autres indicateurs ont également augmenté en Flandre. 90 % des adultes ont déjà reçu une injection, et environ 60 % ont été entièrement vaccinés. Les jeunes se portent également bien, puisque 100.000 des 140.000 jeunes de 16 et 17 ans ont déjà reçu leur première injection. Les jeunes de 12 à 15 ans ont tous reçu leur invitation et 30 % d’entre eux ont déjà reçu leur première vaccination.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, lundi 2 août 2021, 12:47

    Wouter Beke est bien plus courageux et lucide que notre premier ministre chèvrechoutiste.

  • Posté par curto calogero, samedi 31 juillet 2021, 11:05

    Heureusement qu'il est plus ministre.

  • Posté par massacry olivier, samedi 31 juillet 2021, 15:01

    Encore raté une occasion de se taire.

  • Posté par Ask Just, vendredi 30 juillet 2021, 16:53

    Le variant Delta semblant fort peu impacté par le vaccin en terme de dissémination, comme suggéré par une note interne du CDC et les données Israéliennes, est-il vraiment intelligent de gaspiller les vaccins pour vacciner des enfants ? Sans compter que ces vaccins ne sont pas totalement dénués de risque (cfr myocardites), ce qui enlève quasi tout bénéfice personnel pour les enfants. Je le dis et le répète à l’envi, et les faits finiront par me donner raison, nous devons réserver les vaccins à la population adulte (quitte à rendre le vaccin obligatoire pour totalement les empêcher d’encombrer les hôpitaux ) et aux mineurs à risque, et permettre au reste de la population de s’immuniser naturellement. C’est le seul moyen de se sortir à court terme de l’ornière. On peut prendre les paris, mais la stratégie anglaise, par contraste avec la stratégie française et belge, sera la stratégie gagnante

  • Posté par Chalet Alain, lundi 2 août 2021, 12:50

    L'expérience anglaise est intéressante et il n'est pas exclu qu'elle soit couronnée de succès: à suivre.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs