Accueil Société

Les magasins de vélos toujours en rupture de stock

Complètement vidés lors du premier confinement il y a plus d’un an, les magasins de cycles ne peuvent toujours pas faire face à une demande qui demeure très importante. Plusieurs facteurs expliquent ces difficultés et, en premier lieu, l’acheminement depuis l’Asie des vélos et des pièces.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Je pleure tous les jours » : Geert Heugebaert, gérant de la boutique BikeMotion à Uccle, résume l’état d’esprit de l’ensemble du secteur en Belgique. Il n’y a plus de stock depuis avril 2020 et la demande ne tarit pas : « Elle a augmenté de 40 à 50 % entre 2019 et 2020 et, depuis, elle n’a pas diminué », éclaire Pierre Lacroix, du magasin Espace Bike de Mons.

« Le problème, c’est que l’industrie fonctionne sur des délais de fabrication de deux ans et que personne n’avait anticipé une telle augmentation. En 2020, les fabricants se sont engagés pour 2022, et aujourd’hui, c’est toute la chaîne qui est en retard ». Résultat : les stocks des magasins et des fournisseurs ont très vite fondu et personne n’attend un retour à la normale avant 2023.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par LIENARD NORBERT, dimanche 1 août 2021, 22:10

    Il y en a quand même de trop ,avec tous ces abrutis qui ne savent pas rouler et toutes ces mesures à la noix ,il n a jamais été aussi dangereux de rouler à vélo que depuis qu escrolo a mis son nez là dedans

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 30 juillet 2021, 17:53

    "c’est toute la chaîne qui est en retard".... c'est en effet tout un cycle qui pédale dans la choucroute et se retrouve la tête dans le guidon.

  • Posté par Jean Luc, vendredi 30 juillet 2021, 16:40

    Et hop, doublement des prix, qui resteront éternellement doublés ! Qu'ils vont être contents, les marchands de vélos - presque autant que les voleurs !

  • Posté par massacry olivier, vendredi 30 juillet 2021, 22:43

    AH ? Vous en avez acheté un récemment de vélo ? Non, dans ce cas ne jugez pas ces marchands de vélos.

  • Posté par Le Cynique, vendredi 30 juillet 2021, 18:57

    """Et hop, doublement des prix, qui resteront éternellement doublés ! Qu'ils vont être contents, les marchands de vélos - presque autant que les voleurs !""" Exact-ils en profitent pour augmenter...à jamais. Ce n'est pas du vol déguisé ça? Non-non c'est du commerce!! MDR!

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs