Accueil Société

Inondations: des commerçants déboussolés, au moral lessivé

La crise sanitaire à peine surmontée, les voilà confrontés au désastre d’une vie. C’est à la rencontre de ces indépendants au bout du rouleau que se consacrent les psychologues de l’asbl « Un pass dans l’impasse ». Nous les avons suivis dans les rues de Pepinster, sinistrées.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Economie Temps de lecture: 6 min

Une petite vidéo corsetée dans l’écran d’un smartphone. Voilà tout ce qui reste, au propre comme au figuré, du restaurant « Au Pot de Beurre », en plein centre de Pepinster. C’est peu, très peu, pour s’imaginer ce qu’était la vie de cet endroit dont Hervé Bogaert, le maître des lieux, ne possède désormais plus que quelques murs maculés par la boue.

« Tout a été emporté par les flots : le mobilier, la vaisselle, la décoration, la nouvelle machine à café, la comptabilité qui était stockée dans la cave. Il ne reste rien, absolument rien », constate-t-il. « Je venais d’investir dans un nouveau four, nous devions prochainement célébrer les 30 ans du restaurant. Si ma maman, qui l’a ouvert à l’époque avec mon père, n’était pas à mes côtés, sans doute aurais-je déjà craqué… »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Le Cynique, lundi 2 août 2021, 16:21

    "Lessivés" Ah bon?Ils avaient quand même une lessiveuse donc.

  • Posté par KOWALSKI Jean-Claude, samedi 31 juillet 2021, 12:32

    Je m'étonne aucune déclaration officielle des Bobos Ecolos islamo-gauchistes envers nos sinistrés. Par contre, pour défendre les frères musulmans, Nollet était là tous les jours.

  • Posté par Spistphapen Emile, samedi 31 juillet 2021, 14:52

    Nollet était là tous les jours pour défendre les frères musulmans. Vous pouvez me prouver ça?

  • Posté par Staquet Jean-Marie, samedi 31 juillet 2021, 11:14

    Le niveau de prestige social des indépendants en Belgique, et particulièrement en Wallonie, les situe au niveau des Roms. Comme m'a sorti platement un syndicaliste FGTB un jour: on devrait les exclure de la sécurité sociale et les ambulances n'ont pas à se déplacer pour eux s'ils font un infar. Et il parlait tout à fait sérieusement.

  • Posté par lambert viviane, vendredi 30 juillet 2021, 21:49

    Et on veut faire tomber le gouvernement sur des bagarres linguistiques d'arrière-cour ! sur l'eczema d'un Bartje qui veut mourir Hollandais ! sur les ego surdimensionnés des petits barons wallons! sur les rêves d'islam apaisé des Groentjes/ECOLOTJES.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs