Accueil Belgique Politique

Inondations: Elio Di Rupo ne veut pas de commission d’enquête

Le ministre-président wallon estime que les députés ne sont « pas armés pour un tel travail ». Il veut toute la lumière, mais l’attend « pour le moment » du juge d’instruction nommé mercredi.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

A la suite des inondations, des questions se sont posées sur les causes exactes, et notamment d’éventuelles interventions humaines qui auraient pu aggraver les dégâts. Dans « Le Soir », en début de semaine, le CDH a demandé une commission d’enquête.

Dans l’interview qu’il nous accorde ce samedi, le ministre-président wallon (PS), Elio Di Rupo écarte la possibilité de mettre en place une commission d’enquête. « Nous voulons tout savoir. Mais un juge d’instruction a été nommé. Je m’en réjouis. Pour le moment, il faut le laisser travailler sans aucune pression médiatique ou parlementaire. Que pourrait faire une commission d’enquête sans interférer dans son travail ? Les politiques ne sont pas armés pour un tel travail, ils n’ont pas les compétences techniques. »

En revanche, Elio Di Rupo ne s’oppose pas à la mise en place d’une commission spéciale, qui peut certes procéder à des auditions, mais ne dispose pas des pouvoirs d’instruction dont une commission d’enquête peut faire usage.

Précisons que la mise en place d’une commission d’enquête ou d’une commission spéciale relève du parlement wallon et non du gouvernement. Mais il est peu probable que le groupe socialiste aille à l’encontre de la position du ministre-président.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par D. Frederic, mercredi 4 août 2021, 10:44

    Un peu trop mouillé sans doute, lavé par les mandats, à rincer les petits copains aussi...enfin, un bon socialiste mais le bon peuple en a jamais assez vu les scores de ces crevards.

  • Posté par Popova Elena, dimanche 1 août 2021, 3:32

    De quoi a-t-il peur ?

  • Posté par Linard Robert, samedi 31 juillet 2021, 15:18

    Citez-moi une commission d'enquête parlementaire qui a servi à quoi que ce soit si ce n'est a enfumer la population sans aboutir à des sanctions sauf pour quelques lampistes sacrifiés. Alors oui Di Rupo a raison sur ce point. Les sinistrés ont besoin d'une assistance efficace et humble, pas de barnum de propagande

  • Posté par Delleuze Jean-Marie, samedi 31 juillet 2021, 14:31

    Il a raison car cette enquête pourrait compromettre certains hauts fonctionnaires nommés par le P.S Et il n'a pas envie que son parti soit pris pour cible, une fois de plus pour la énième fois fois.

  • Posté par Meyfroidt Yves, dimanche 1 août 2021, 20:09

    P.S. ou C.D.H. , partis germanophones moultes et diverses?

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs