Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO 2020: Lara de Liedekerke forfait pour la fin du concours complet, son cheval est blessé

La Belge est contrainte de se retirer sutie à la blessure de son cheval.

Temps de lecture: 2 min

Lara de Liedekerke ne pourra pas terminer le concours complet d’équitation des Jeux Olympiques de Tokyo. Son cheval, Alpaga d’Arville, est victime d’une blessure mineure, a annoncé le COIB samedi matin.

« La décision difficile mais juste a été prise ce matin, dans le camp de l’équipe du concours complet du Team Belgium, de retirer de la compétition le cheval Alpaga d’Arville, de la cavalière Lara de Liedekerke. Lors de l’épreuve de dressage de vendredi soir, Lara n’a pas senti le cheval à 100 pour cent, bien qu’il ait parfaitement voyagé et qu’il ait été en pleine forme ces derniers jours. Après évaluation, une blessure mineure a été constatée et comme la santé des chevaux passe toujours en premier, Lara et toute l’équipe ont décidé de retirer le cheval de la compétition. Cela signifie également la fin de la compétition pour Lara pour ces Jeux Olympiques », pouvait-on lire dans le communiqué.

Les premiers JO de Lara de Liedekerke se terminent donc prématurément, elle qui devait disputer le parcours de cross-country dimanche et le saut d’obstacles lundi.

La Gesvoise de 33 ans pointait à la 48e place après le dressage, le premier des trois volets de la discipline. Vendredi, elle était la dernière cavalière à entrer en lice lors de cette première des deux journées consacrées au dressage. Les trois membres du jury lui ont donné les notes de 61,82 % (36e), 62,73 % (32e), et 62,86 % (32e), la plaçant au 48e rang général avec une note de 37.20.

Samedi, l’Allemand Michael Jung, double champion olympique en titre, a fait mieux que le Britannique Oliver Townend, en tête vendredi soir (23.60), en signant le score de 21.10 avec Chipmunk FRH. Le Chinois Alex Hua Tian (23.90), l’Allemande Julia Krajewski (25.20) et le Néo-Zélandais Tim Price (25.60) complètent le top 5 provisoire.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb