Accueil Opinions

La Wallonie doit être réformée, pas la loi de financement

La prospérité flamande fait obstacle aux réformes wallonnes, estime le professeur d’Economie Stijn Baert. Il convoque le syndrome hollandais pour mettre en garde contre les ornières du passé.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Connaissez-vous le syndrome hollandais ? Je ne parle pas ici de goût culinaire. Le syndrome hollandais est une expression tirée du jargon économique qui désigne le fait que la prospérité d’un secteur peut avoir des conséquences désastreuses pour d’autres secteurs dans un même pays. C’est ce qui s’est passé aux Pays-Bas dans les années 1960, lorsque la vente de gaz naturel aux autres Etats a connu un essor considérable, entraînant une hausse de la valeur du florin, avec pour effet négatif que d’autres secteurs ont été moins en mesure d’exporter leurs produits.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Valère Doumont, samedi 7 août 2021, 16:29

    1) il oublie les gens, non ? Les réformes qu'il souhaite ne vont-elles pas appauvrir encore plus les plus pauvres en Wallonie ? Et au final créer encore plus de pauvreté ? 2) Il compare la Flandre et la Wallonie. Mais il oublie que la Flandre a plus d'outils pour se réformer : plus d'argent, la maitrise de son enseignement, la main-mise sur l'état belge, le port national, l'aéroport national, la ville touristique nationale, etc. 3) ok, les politiciens wallons ne sont peut-être pas les meilleurs, et la responsabilité ne fait pas partie de leur culture. Mais qui étaient responsables de l'économie de la Wallonie de 1945 à 1990 ? En conclusion, beaucoup de jugements sur base de peu de faits.

  • Posté par Bricourt Noela, samedi 7 août 2021, 7:56

    On vient de découvrir le fil à couper le beurre...

  • Posté par Chalet Alain, lundi 2 août 2021, 12:45

    Que du bon sens. Mais avec des populistes nuisibles comme Nollet, Hedebouw et Magnette, ce n'est pas demain que les choses vont s'améliorer.

  • Posté par Bauwin Delapépinière Christian, mardi 3 août 2021, 8:45

    La relance de la Wallonie passera par l'élimination de la gauche et de ses pique-assiettes profiteurs!

  • Posté par Raskin Guy, dimanche 1 août 2021, 16:20

    Je ne peux qu'approuver monsieur Stijn Baert. Il est évident que la Wallonie vit aux crochets de la Flandre et je ne comprends pas ce que l'on attend pour oser les réformes ou plutôt si, je le comprends: le manque de courage, car les mesures seront impopulaires et on préfère brosser dans le sens du poil comme la gauche l'a toujours fait : pas de vague, on augmente la dette, on verra plus tard, ne pas faire peur à l'électeur etc , etc. Qui est au pouvoir depuis que la Wallonie existe en tant qu'entité?? La réponse est là et les mêmes sont toujours au pouvoir, donc rien ne change. Et pourtant la fin des transferts financiers approchent, qua va-t-on encore vendre aux Flamands pour survivre???? D'accord avec Mr Frissen.

Plus de commentaires

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs