Accueil Économie Entreprises

Les entreprises veulent savoir si leurs employés ont été vaccinés ou non

« Nous sommes responsables de la sécurité sur le lieu de travail », déclare samedi l’organisation patronale flamande Voka.

Temps de lecture: 2 min

Les entreprises veulent savoir si leurs employés ont été vaccinés ou non, mais légalement elles ne sont pas autorisées à le demander. « Nous sommes responsables de la sécurité sur le lieu de travail », déclare samedi l’organisation patronale flamande Voka dans les journaux Mediahuis.

Des milliers d’entreprises s’interrogent depuis des mois sur un « plan de retour » car après presque un an et demi de télétravail, de nombreux employés reviendront plus souvent au bureau après l’été. Mais elles s’inquiètent, en parallèle, des conditions sanitaires sachant que certains travailleurs reviendront de l’étranger, et parfois même des zones rouges.

Les entreprises ignorent, en outre, quels employés ont été vaccinés et lesquels ne l’ont pas été. Légalement, elles ne sont pas autorisées à le savoir, car il est interdit de demander des précisions médicales aux travailleurs les concernant. « C’est pourtant dans l’intérêt de l’entreprise et de tous les employés », relève Martine Taeymans du Voka. En tant qu’employeurs, nous sommes responsables de la sécurité et du bien-être sur le lieu de travail et devons donc tout faire pour que chacun travaille dans un environnement sûr et sain. » Cela pourrait se faire dans le respect de la vie privée, par exemple « en confiant la collecte des données au médecin du travail », ajoute Mme Taeymans.

Le ministre du Travail Pierre-Yves Dermagne (PS), également impliqué dans ce dossier avec le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit), sait que l’interdiction d’accès à cette donnée médicale se heurte au devoir de préserver la santé de l’ensemble des travailleurs. « Le sujet sera certainement abordé lors du prochain Comité de concertation prévu en août », a répondu son cabinet dans les journaux de Mediahuis.

À lire aussi Pourquoi l’utilité d’une troisième dose contre le covid ne fait pas l’unanimité

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

48 Commentaires

  • Posté par Gisquière Dominique, lundi 2 août 2021, 16:06

    Pourquoi savoir si l'employé est vacciné ou non? Le vaccin est sensé protéger l'employé, pas les autres collaborateurs. Il est un fait (vu dans vos pages) que le vaccin n'empèche pas un individu de propager le virus (de même qu'il ne le protège pas à 100%). Si un employé prend le métro et se trouve en contact avec le virus (autres passagers, barres de soutiens...), le vaccins ne l'empèchera pas de le transmettre aux autres employés. Je pense que l'on ferait bien d'enfoncer le clou une fois encore: vous voulez vous protèger, faites-vous vacciner. Vous voulez protéger les autres, mettez un masque, gardez les distances, etc...

  • Posté par firre genevieve, samedi 31 juillet 2021, 17:40

    Mais Bon Dieu ! vous n'avez pas compris que les employeurs sont ''obligés'' de faire cette démarche ?? Ils s'en foutent de votre réponse . . . ! Ils font ''administrativement'' ce qu'on leur a demandé de faire !!! Bonne fin de semaine à tous

  • Posté par massacry olivier, samedi 31 juillet 2021, 21:50

    Mme Firre et qui est "on"?

  • Posté par Orlandini Agnès, samedi 31 juillet 2021, 15:58

    La sécurité est assurée, puisque les personnes "vaccinées" (" " car je rappelle qu'il ne s'agit pas d'un vaccin MS d'une thérapie génique encore expérimentale) ne risquent rien. Si ce n'est pas le cas, à quoi sert le "vaccin"?! Quant aux personnes non "vaccinées", si elles tombent malade du covid, elles peuvent tous simplement suivre un traitement précoce : dans 80% des cas, c'est bénin. En cas d'infection grave, cela évite 80% des risques d'hospitalisation et de décès. Il est vrai qu'il faut trouver un médecin qui soigne au lieu de suivre le protocole" prenez du paracétamol, et si vous arrivez au stade presque mort, allez a l'hôpital. Comme ça, on évite la dictature sanitaire, la chasse au sorcières et l'instauration du badge covid jaune pour les non "vaccinés".

  • Posté par Severino Lorenzo, mardi 3 août 2021, 23:06

    Magnifique... De toute évidence, encore quelqu'un qui ne sait pas ce qu'est un vaccin, ni une thérapie génique. Par pitié, arrêtez d'utiliser des mots que vous ne comprenez pas. Et si votre "traitement précoce", c'est celui qu'a utilisé Trump, l'ancien héro de l'Amérique, on estime 1 dose à 2000€. A portée de toutes les bourses.

Plus de commentaires

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière