Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO 2020: le relais 4x400m mixte belge termine à la 5e place en battant le record national

La Pologne a décroché la médaille d’or. La République dominicaine et les Etats-Unis complètent le podium de l’épreuve.

Temps de lecture: 2 min

La finale du premier relais mixte du 4x400 m d’athlétisme de l’histoire des Jeux Olympiques a vu à l’équipe de Belgique prendre la 5e place samedi soir à Tokyo. Elle a signé le temps de 3 : 11.51, ce qui constitue un nouveau record national.

Le relais était composé dans l’ordre de Dylan Borlée, Imke Vervaet – qui a remplacé après l’échauffement Cynthia Bolingo qui se ressentait toujours de sa blessure musculaire –, Camille Laus et Kevin Borlée. Vendredi, lors des séries, Alexander Doom, Vervaet, Laus et Jonathan Borlée avaient qualifié le relais pour la finale en établissant déjà un nouveau record national en 3 : 12.75.

Le titre de champion olympique a été remporté par la Pologne (Karol Zalewski, Natalia Kaczmarek, Justyna Swiety-Ersetic et Kajetan Duszynski) en 3 : 09.87 devant la République dominicaine (Lidio Andres Feliz, Marileidy Paulino, Anabel Medina Ventura, Alexander Ogando) 2e en 3 : 10.21 et les Etast-Unis (Trevor Stewart, Kendall Ellis, Kaylin Whitney, Vernon Norwood) 3e en 3 : 10.21. Les Pays-Bas ont fini 4e en 3 : 10.36.

Dylan s’est élancé du couloir 8, entre les Pays-Bas, au 7, et la Jamaïque au 9 juste devant lui. Après le passage du témoin, Imke Vervaet s’est rabattue à la corde en 5e position. Camille Laus partie céda le « bâton » en 6e position à Kevin Borlée qui est parvenu à gagner une place à l’arrivée.

La Belgique avait terminé 6e lors des championnats du monde de 2019 à Doha. Lors des Relais mondiaux, ce sont une 8e place, en 2019, et une 4e place cette année, que le « mixte » avait enlevé.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dardenne Didier, samedi 31 juillet 2021, 17:04

    Avec Bolingo on jouait la médaille. Pas de chance, quoique, quand tu profites de ta forme en juin/juillet pour battre record sur record tu prends des risques alors qu'une compétition majeure arrive. Je pense aussi que Sacoor pouvait être plus rapide que Dylan Borlée.

Sur le même sujet

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb