Des milliers de festivaliers ont fait la fête sans masque à Esperanzah!

FLOREFFE PETIT ESPERANZAH FESTIVAL
Belga.

Une édition « covid-safe » du festival de musiques du monde Esperanzah !, sans gestes barrières mais avec une jauge réduite, s’est tenue samedi et dimanche à l’abbaye de Floreffe. « Le petit Esperanzah ! a accueilli 4.600 personnes environ samedi et 4.200 personnes dimanche alors que la jauge maximale était fixée à 5.000 festivaliers par jour », a indiqué le directeur du festival Jean-Yves Laffineur.

L’événement a pu se dérouler sans obligation de porter le masque et sans gestes barrières à condition d’être complètement vacciné ou de présenter un test covid-19 négatif ou un certificat de guérison.

« Avec cette jauge limitée, et avec une gestion adaptée des festivaliers à l’entrée, il n’y a jamais eu de grandes files. Tout s’est très bien passé », s’est réjoui M. Laffineur dimanche.

La météo instable n’a pas gâché l’événement. « Nous avons joué entre les gouttes tout le week-end. Et même pendant l’averse ce dimanche après-midi, le public est resté devant le groupe », a précisé M. Laffineur.

Selon lui, l’objectif de ce festival « covid-safe » est rempli à 100 %. « Notre volonté était de pouvoir relancer la culture avec tous les acteurs du secteur et une vraie expérience de festival. C’était un petit Esperanzah !, mais tout y était : l’ambiance, les rêves, les combats pour un futur différent », a conclu M. Laffineur.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous