Accueil Sports

Les organisateurs serrent – enfin – la vis

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Changement de ton, spectaculaire, des organisateurs des Jeux de Tokyo. Depuis dix jours, ils assistaient sans broncher aux violations pourtant quotidiennes et flagrantes des « playbooks » : le règlement sanitaire qui s’impose aux athlètes et à toute personne assistant à l’événement (encadrants, médias, officiels, etc.). Ce week-end, néanmoins, ils se sont décidés à serrer la vis. Samedi, à 2 heures du matin, ils ont fait appel à la police pour mettre fin à une beuverie en plein air qui réunissait de nombreux athlètes dans un parc du village olympique. Le même jour, six « Olympiens » se sont vu retirer leur accréditation pour avoir enfreint les règles. Parmi, eux, deux athlètes – et médaillés – géorgiens que des paparazzis avaient surpris en train de visiter la capitale. Les organisateurs ont aussi fait savoir qu’ils avaient infligé des avertissements ou des mises en demeure à une vingtaine d’autres contrevenants.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs