Départ en vacances: de nombreux bouchons sont prévus le week-end prochain vers la France

Départ en vacances: de nombreux bouchons sont prévus le week-end prochain vers la France

Après un premier chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens le week-end dernier, Touring prévoit encore de longues files pour celui du 6 au 8 août. Les automobilistes prendront leur mal en patience sur la plupart des grands axes européens, classés rouges, tandis que les routes de la vallée du Rhône seront noires de monde.

Le sud appellera dès vendredi les nordistes en quête de soleil et d’un peu de chaleur. Des bouchons sont à prévoir à partir de midi aux points névralgiques de France, Allemagne, Suisse et Autriche, pour une journée orange. La circulation sera plus fluide en Espagne et en Italie, pour des routes classées jaunes.

Un samedi très chargé

C’est samedi que les choses sérieuses commenceront : la journée sera noire dans la vallée du Rhône, en France, avec des embouteillages « monstres » en direction du sud, notamment sur l’A7 Lyon-Orange-Marseille et l’A9 Orange-Narbonne dès l’aube et jusqu’en soirée, souligne Touring. Le reste de la France, mais aussi l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, l’Italie et l’Espagne se pareront de rouge. Sauf dans le sens des retours : la circulation sera un peu moins dense en France et en Espagne.

L’Europe passera à l’orange dimanche, voire au jaune dans le sens des retours en France (exception faite du sud-est, qui restera tout d’orange vêtu), ainsi qu’en Italie et en Espagne.

Sans surprise donc, le dimanche sera le meilleur jour pour les départs, tandis que pour les retours, le vendredi et, dans une moindre mesure, le dimanche sont à privilégier.

Au Plat pays, l’appel de la Côte titillera les Belges dès vendredi après-midi. Samedi matin, des embouteillages seront encore en vue sur la E40 Bruxelles-Ostende en direction du littoral. Ailleurs, l’autoroute E411 Bruxelles-Luxembourg et la E19 Bruxelles-Mons-Valenciennes seront également chargées.

Août 2020 avait vu le nombre de vacanciers sur les routes diminuer sensiblement en raison de la pandémie de coronavirus et des restrictions de déplacement édictées. Cette année, la météo maussade et l’absence de quarantaine au retour d’une zone rouge pour les personnes complètement vaccinées (59 % de la population, 73 % des adultes, selon les données de l’Institut de santé publique Sciensano) a poussé les Belges à prendre le large pour les vacances, analyse l’organisme de mobilité VAB. Ces derniers continuent en outre de préférer la voiture aux transports partagés, comme l’avion ou le train, conclut le VAB.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous