Accueil Société

Emmanuel André «révolté» par l’attitude de Pfizer et Moderna

Le vaccin Pfizer va passer de 15,5 euros à 19,5 euros et celui de Moderna de 19 euros à 21,5 euros, a révélé dimanche le quotidien britannique « Financial Times » qui a consulté le contrat conclu avec l’UE.

Temps de lecture: 1 min

Les entreprises pharmaceutiques Pfizer et Moderna vont augmenter le prix de leur vaccin anti-covid livré à l’UE parce qu’elles l’ont adapté aux variants, a déclaré lundi le secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes, confirmant une information du Financial Times.

À lire aussi ARN: des chercheurs belges ouvrent la voie à une nouvelle thérapie contre les métastases

Le vaccin Pfizer va passer de 15,5 euros à 19,5 euros et celui de Moderna de 19 euros à 21,5 euros, a révélé dimanche le quotidien britannique Financial Times qui a consulté le contrat conclu avec l’UE. Cette hausse intervient alors que l’inquiétude sur la flambée du variant delta monte et que des études ont prouvé que les vaccins de Moderna et Pfizer/BioNTech devraient rester efficaces face à ce variant.

À lire aussi Coronavirus: malgré le variant delta, la Grèce tente de sauver sa saison touristique

Une décision qui passe mal chez certains. Sur Twitter, Emmanuel André a condamné cette augmentation. « Pour mettre fin à cette pandémie, on a besoin de plus de vaccins, rapidement. Mais ce à quoi on assiste, c'est une course à l'enrichissement de la part de Pfizer et une accumulation des doses dans les pays qui peuvent payer un prix artificiellement élevé. Cela me révolte. »

À lire aussi Depuis la pandémie, les maisons de repos comptent 6,5% de résidents en moins

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

59 Commentaires

  • Posté par Halut Michele, mardi 3 août 2021, 14:36

    Son étonnement m’étonne . Oui, c’est révoltant et ce gout du lucre fait partie des raisons pour lesquelles certains refusent de se faire vacciner. Mais il est quand même au coeur du système et y participe. Cele ne veut pas dire qu’il faut être opposé au vaccin. Mais face à cette épidémie , certains se gavent et d’autres soufrent.

  • Posté par BEECKMAN Marc, mardi 3 août 2021, 9:24

    Cela m'étonne qu'il s'insurge contre les grands groupes pharmaceutiques, lui et son compères Van Ramst de la KUL, les ayant toujours défendus et chouchoutés auparavant . Ce rat de laboratoire, comme il se décrit, le quitte bien souvent, lorsqu'il s'agit de twitter sur tout. Si l a vaccination est effective et si le covid s'éteint, les deux complices perdront leur aura dans les médias de quoi les effrayer ! Il y en a qui gagnerait a se taire! D'abord nommé porte parole francophone du centre de crise COVID duquel il a démissionné, ensuite nommé chef de la task force pour le traçage dont on connait le luisant échec et dont il a également démissionné, il nous montre qu'en dépit d'avoir de la suite dans les idées, il est toujours à l'affut du rebond de la balle médiatique. Que l'on cesse de donné de l'importance a ses déclarations, et peut-être alors que le rat retournera définitivement dans son labo où l'on souhaite qu'il soit confiné au moins pendant deux ans comme il l'a prescrit pour tous les belges!

  • Posté par massacry olivier, mardi 3 août 2021, 11:12

    Pauvre Mr Beecmans, de rat vous en avez la nuisibilité, de laboratoire il en a l'intellegence.

  • Posté par Maye E, lundi 2 août 2021, 23:53

    Mais quand ce délire généralisé va-t-il prendre fin ? Quand allons-nous prendre conscience du piège dans lequel nous sommes tombés ? Nous assistons à une prise totale de pouvoir sur la vie de chacun. Le capitalisme atteint le sommet du diabolisme.

  • Posté par Thiebaut Alain, mardi 3 août 2021, 3:11

    Vous dites : ''Nous assistons à une prise totale de pouvoir sur la vie de chacun''. Expliquez nous !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko