Accueil Société

Coronavirus: sept vaccins nasaux sont à l’étude contre le variant delta

Le Centre de contrôle des maladies américain estime le variant désormais dominant aussi contagieux que la varicelle. Sa charge virale est si haute que les vaccinés sont aussi susceptibles d’être infectés et de le transmettre. Mais les vaccins continuent à être très efficaces contre les formes graves et la mortalité liées au covid.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 4 min

Depuis qu’il a fait son apparition en Inde en octobre 2020, le variant delta du Sars-Cov-2 est observé de près par les autorités sanitaires. Et pour cause, sa très haute contagiosité s’est très vite confirmée partout où il est passé, étant à l’origine d’une quatrième vague de contaminations dans bon nombre de pays européens où ce variant surpasse tous les autres. En Belgique, 90 % des personnes qui contractent le covid ces dernières semaines sont infectées par ce variant delta. Seuls les vaccins semblent pouvoir contenir sa course effrénée à travers le monde. Les quatre vaccins autorisés en Europe (AstraZeneca, Moderna, Pfizer et Johnson & Johnson) ont pu démontrer qu’ils conservaient une efficacité contre ce variant, principalement contre les formes graves de la maladie, les hospitalisations et les décès.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par Deladrier-rase , lundi 2 août 2021, 21:44

    Il me semble qu'au départ de ce 4th of July qui se serait transformé en feu d'artifice viral on fasse les analyses à l'envers... De deux choses l'une, ou le vaccin est efficace ou il ne l'est pas...mais devoir être vacciné (je le suis) ET porter un masque, et autres mesures, là je dis stop ! On nous a dit la semaine dernière qu'en Belgique 97% des hospitalisés pour covid n'étaient pas vaccinés; il faudrait que chaque pays collationne le même genre de chiffres car au final c'est ça l'important ! et ça confirmerait qu'il faille vacciner un maximum de la population. Parce que des "études" suite à cette fête dont on ne connaît pas toutes les circonstances (deux barmen pas vaccinés et super contaminateurs auraient pu, par exemple, répandre le virus), ni tout l'échantillon (je doute qu'ils aient testés tous les participants a posteriori) semble bancales dès le départ. Que cherche-t-on??? zéro mort pour covid? ça n'arrivera pas tout de suite , il y a des morts de la grippe chaque année (pas ces deux dernières , c'en est presque comique) et de bien d'autres choses... à un moment il va bien falloir arrêter et revivre normalement ce qui me semble être l'objectif final. Et si les américains utilisent ces dernières "études" et mesures pour pousser à la vaccination, cela n'a pas vraiment de sens d'en rajouter en Belgique (à l'exception de Bruxelles malheureusement). Pour les prochaines semaines, il faudra que le gouvernement soit conséquent si on estime que la circulation du virus est trop dangereuse en revenant au télétravail obligatoire. On a le choix de ne pas aller au resto ou au cinéma si on pense que c'est dangereux mais on est obligé d'aller au bureau dans des trains ou métro bien remplis...

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 3 août 2021, 19:43

    Monsieur ou Madame Deladrier-rase: je pense que vous avez TRÈS BIEN compris. Arrêtez svp cette logorrhée stérile, le variant Delta est n fois plus contagieux, au point que même les vaccinés seront obligés a porter le masque. Et quant à l'utilité du (des) vaccins actuel >> relisez. Utilisez donc votre intelligence au lieu de vous "étalez" . Merci.

  • Posté par degraeve dewez, lundi 2 août 2021, 18:41

    je voudrais qd même comprendre d'où vient ce "variant delta" ???????? je finirai par croire que ce dont les vaccinés qui le produisent, donc que le vaccin est en fait une arme pour décimer la population

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mardi 3 août 2021, 9:06

    @Degraeve : c'est à se demander si vous avez lu l'article... Première phrase : <Depuis qu’il a fait son apparition en Inde en octobre 2020, le variant delta du Sars-Cov-2 est observé de près par les autorités sanitaires>. Quel vaccin était déjà en cours d'utilisation généralisée en octobre 2020 ? AUCUN. Quant au processus qui mène à l'apparition de mutations (et donc de variants éventuels), voir ci-dessous.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mardi 3 août 2021, 8:57

    @RENARD : à nouveau vous démontrez que vous ne maîtrisez absolument pas le sujet, et qu'à la limite vous n'avez strictement rien compris... Notion de base : un virus (surtout à ARN, qui est plutôt "instable") acquiert des mutations éventuelles - et donc "crée" ses propres "variants" - lors du processus de réplication (au sein de nos cellules). L'apparition de variants est un processus "statistique", plus cette reproduction virale est importante, plus la probabilité d'obtenir une erreur de transcription (et donc un variant) est grande. Le fait d'utiliser un vaccin contre la maladie ne change strictement rien au processus de base. Simplement, en ramenant à zéro ou en diminuant fortement (ou même partiellement) le taux de réplication du virus (ou encore la durée de cette réplication) chez les personnes vaccinées, le vaccin diminue "mécaniquement" la probabilité de mutation du virus. Est-ce donc si difficile à comprendre et à intégrer ? Visiblement, dans votre cas, la réponse est malheureusement <OUI>.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs