Accueil Monde États-Unis

La fête d’anniversaire d’Obama suscite des critiques

La fête de Barack Obama, né le 4 août, doit avoir lieu en fin de semaine sur l’île huppée de Martha’s Vineyard, dans le respect des directives des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC).

Temps de lecture: 2 min

Même s’il prévoit de célébrer son 60e anniversaire en respectant toutes les directives sanitaires en vigueur, l’ancien président Barack Obama s’est attiré des critiques dans un contexte de résurgence des cas dus au variant Delta. Elles sont principalement venues du camp républicain.

La fête de Barack Obama, né le 4 août, doit avoir lieu en fin de semaine sur l’île huppée de Martha’s Vineyard, dans le respect des directives des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence de santé publique des Etats-Unis, selon des sources anonymes citées par la presse américaine.

Tous les invités devront être vaccinés et avoir été testés négatifs, affirment ces sources. L’événement doit se dérouler en extérieur et un « coordinateur Covid », dont le rôle exact n’a pas été précisé, sera présent sur les lieux.

En outre, Martha’s Vineyard, dans l’Etat du Massachusetts, ne présentait lundi selon les données des CDC qu’un niveau modéré de transmission du virus, qui ne déclenche pas l’activation des nouvelles recommandations des autorités sanitaires, à savoir le port du masque en intérieur même pour les personnes vaccinées.

L’élu républicain Jim Jordan, un fidèle de Donald Trump, a pourtant ironisé sur Twitter en affirmant que les démocrates, « si c’était la fête d’anniversaire du président Trump », dénonceraient un « dangereux événement super-propagateur » et concluraient que les organisateurs d’un tel rassemblement « tuent des gens ».

 

À lire aussi Assaut du Capitole: «Tous nous ont dit que c’était Trump qui les avait envoyés»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Mahieu Claude, jeudi 5 août 2021, 12:06

    Depuis quand les Républicains se préoccupent-t-ils du coronavirus ? Leur maître à penser , trump, a suffisamment nié la pandémie , et tout le parti républicain s'est écrasé devant lui ! En fait , tout est bon pour saboter Mr Obama , et tout est permis aux républicains pour dénigrer les Démocrates et leur reprendre le pouvoir, dès que possible ! Pauvres américains !

  • Posté par DUHARD Jerome, mardi 3 août 2021, 14:55

    "...suscite DES critiques..." À part celle de cet élu Républicain aucune autre critique n'est citée... Et après on s’étonne de la désaffection du public pour la presse ?

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 3 août 2021, 11:05

    Evidemment que si cela avait été la fête d'anniversaire de Trump on aurait certainement pu la qualifier de "super spreader event", parce qu'aucune précaution sanitaire n'auraient été prises en l'occurence. Cela étant dit, même avec les mesures les plus restrictives en place, en cette période de 4e vague avec le variant Delta qui fait rage aux Etats-Unis, il eut été plus sage de la part d'Obama d'annuler sa fête et montrer ainsi l'exemple.

  • Posté par frederic henry, mardi 3 août 2021, 10:58

    Pq le soir relaie cette information ? Tellement une perte de temps

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 3 août 2021, 11:07

    Jamais une perte de temps à mettre en évidence la duplicité de certains élus Républicains, pour ne pas dire la plupart.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Etats-Unis: sombres augures judiciaires pour Donald Trump

La déclaration de candidature à la présidentielle de 2024 et la victoire en demi-teinte des républicains aux midterms peinent à dissimuler la montagne de soucis qui guette l’ex-président républicain, acculé par les juges pour fraude fiscale, conspiration institutionnelle et rétention illégale de documents secret défense.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une