Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

Simone Biles, médaillée de bronze pour son retour: «Je suis fière d’avoir été capable de concourir à nouveau aux JO»

La gymnaste américaine est parvenue à monter sur le podium au terme du concours de la poutre, la seule épreuve individuelle qu’elle a disputé aux Jeux olympiques de Tokyo.

Temps de lecture: 2 min

Les sportifs ne sont « pas juste des attractions », a rappelé mardi à Tokyo la superstar américaine de la gymnastique Simone Biles, médaillée de bronze à la poutre au bout de JO cauchemardesques, tout en disant sa fierté d’avoir été capable de concourir de nouveau.

« Je l’ai fait pour moi et je suis fière d’avoir été capable de concourir de nouveau (à Tokyo, ndlr) », a expliqué la gymnaste américaine à l’issue de l’épreuve. « Il faut se rendre compte que nous sommes humains, nous ne sommes pas juste des attractions. Il y a des choses qui se passent en coulisses dont les gens n’ont aucune idée. Physiquement, je n’aurais pas été capable de faire les autres finales sans me mettre en danger, parce qu’il y a des vrilles, et que j’aurais continué de me perdre en l’air et de me crasher. Et il y a deux jours, j’ai perdu ma tante et je ne m’attendais pas à ce que ça arrive aux JO. Mais concourir de nouveau, et avoir le soutien de tout le monde, ça signifie tout pour moi. Je me sens soulagée, mais je me sens comme quelqu’un qui doit rentrer à la maison et travailler sur soi. »

Concernant son avenir, Biles préfère d’abord se concentrer sur elle-même avant de penser à la suite. « Quand on sera rentré (aux États-Unis), j’ai une tournée, que certaines des filles vont faire avec moi, je suis impatiente de la faire. Il faut que je digère ces Jeux olympiques, il s’est passé beaucoup de choses. Je n’ai pas du tout Paris (2024) en tête. Il y a tellement de choses sur lesquelles je dois travailler d’abord. Je dirais aux autres sportives : mettez votre santé et votre intégrité physique au-dessus de tout, même si ça signifie rater les plus grosses compétitions, ça sera mieux pour vous mentalement. Ma santé physique et mentale compte plus que toutes les médailles que je ne pourrai jamais gagner. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb