Accueil Culture Musiques

Le Gaume Jazz, c’est cent musiciens de treize nationalités

Aka Moon, David Linx, Eric Legnini, Majid Bekkas, Vincent Peirani & Emile Parisien, Diederik Wissels & Ana Rocha. Le Gaume Jazz, les 6, 7 et 8 août, est truffé de grands noms. Et de créations et de projets inédits.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 2 min

Le Gaume Jazz fut, l’année passée, un des rares festivals à s’être tenu. Dans l’observance des critères sanitaires, avec des jauges de 200 personnes. C’était bien agréable, mais un festival comme le Gaume n’a pas vocation à rester aussi intime. On reprend donc cette année avec une 37e édition riche en grands noms et riche en projets, créations, nouveautés. «  Au Gaume, on veut mélanger les jeunes et les stars, précise Jean-Pierre Bissot, son directeur. Et puis sortir des sentiers battus en acceptant une multiplicité d’esthétiques du jazz, découvrir des nouveaux projets, s’ouvrir aux jeunes. Et concilier l’événement de qualité avec l’esprit de la fête au village, on ne veut pas tomber dans le gigantisme. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Remels Valentine, mercredi 4 août 2021, 10:29

    Petit erratum, la carte blanche de Mathieu Robert aura lieu le vendredi 6 et pas le dimanche 8.

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs