Accueil Société

Un an après le meurtre d’Ilse Uyttersprot, l’immense chantier des violences de genre

Il y a un an jour pour jour, l’ex-bourgmestre d’Alost et très populaire Ilse Uyttersprot était tuée par son compagnon. Depuis, le rythme du compteur de féminicides ne ralentit pas. Des initiatives existent mais elles n’enrayent pas les violences intrafamiliales.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Sa disparition avait beaucoup ému, particulièrement en Flandre. Le 4 août 2020, l’ex-bourgmestre d’Alost (2007-2012) et députée fédérale CD&V (2007-2010), Ilse Uyttersprot (53 ans), était tuée dans son sommeil. Son compagnon, Jürgen Demesmaeker, un agent immobilier âgé de 50 ans, l’a battue à coups de marteau. L’auteur s’est rendu le lendemain matin à la police. Il était déjà connu pour des faits de violences conjugales envers d’ex-petites amies. Ce meurtre (ou cet assassinat si la préméditation devait être retenue), doit être jugé aux assises l’année prochaine.

Dès lundi, la presse flamande rappelait ses lecteurs au souvenir de l’ex-femme politique. Trois de ses amis préparent un livre-hommage. Ce sera « l’histoire de la vie d’une femme unique, qui a été victime d’une violence conjugale absurde. Ça fait toujours mal qu’elle nous ait été arrachée comme ça », explique l’un des amis d’Ilse, Bart Van Lysebeth, dans la Gazet van Antwerpen.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, dimanche 8 août 2021, 19:22

    On ne tue pas son conjoint parce qu'il est un homme ou une femme, mais parce qu'il a fait un tel mal qu'on estime qu'il est impardonnable. Pour info, dans 80% des meurtres, la victime est un homme. N'est-ce pas d'abord de cela qu'il faudrait s'occuper?

  • Posté par GERDAY Michel, mercredi 4 août 2021, 19:36

    Le terme exact est uxoricide. "Subst. masc. « Meurtre de l'épouse par son mari » (Ac. Compl. 1842, Rob. Suppl. 1970 et Lar. 20e)" Source: https://www.cnrtl.fr/definition/uxoricide

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 4 août 2021, 14:33

    @Dupont Vincienne. Qualifier "d'idéologie" le terme "féminicide" me semble plutôt excessif de votre part. Si l'on devrait réduire ce crime à la simple expression de "homicide" (féminin) ... l'on occulterait déjà la statistique criante du nombre de victimes féminine; mais surtout, il ne serait pas souligné la cause sous-jacente par laquelle nos autorités minimisent cette violence faites aux femmes ... PARCE QUE elles ne "sont QUE "femmes" ! Et c'est ce petit "QUE" qui impose le qualificatif de "féminicide" . Pour la bonne suite de cette thèse, il devient plus qu'important que l'on cesse de minimiser le CRIME de sang avec tout une série d'autres actes délictueux (certes condamnables) , tels les viols; "harcèlements"; "violence conjugale"; etc . Car à force de diluer l'homicide (#metoo; etc.) ... on fini également par rendre celui-ci anodin , voire "insignifiant" aux yeux de certain.e.s.

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 4 août 2021, 12:03

    Les Féminicides doivent CESSER ! Que le Ministre de la Justice V. Quickenborne y consacre les MOYENS plutôt que de GASPILLER les maigres ressources judiciaires à des fumisteries idéologiques telle les radars; caméras; etc .

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 4 août 2021, 17:59

    @Bernard Philippe. Puis-je vous rappeler que le sujet de cet article est le FÉMINICIDE ... et pas votre diarrhée verbale sur les radars . Si vous avez peur de la voiture ... roulez le dimanche et surtout : portez un chapeau ! Avez vous déjà vu un cycliste qui respectait le "code de la route " ? JAMAIS ! Et le respect du piéton ? AUCUN ! Et la vitesse des vélos électriques ? A FOND les manettes; surtout en descente dans la zone 30 ! Et les Trottinettes élec. sur les trottoirs? DÉGAGE sale piéton !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs