Fusillade au Pentagone: un policier mort et plusieurs blessés

BELGAIMAGE-179766200
AFP.

Mardi matin, le Pentagone était brièvement en lockdowm après une fusillade à proximité du bâtiment. C’est ce qu’ont annoncé les services de sécurité du département américain de la Défense. Un policier a succombé à ses blessures à l’hôpital tandis que le tireur a été abattu. Plusieurs personnes ont été blessées.

À 10 h 40 (heure locale), le personnel a été appelé par le système de haut-parleurs à rester dans le bâtiment. Plusieurs coups de feu ont été entendus du côté de la station de métro, située à l’extérieur du bâtiment du département de la Défense. La station est utilisée par des milliers d’employés chaque jour. Le lockdown a été levé un peu plus tard dans l’après-midi mais les sorties du métro restent fermées pour l’instant.

« L’incident est terminé, la zone est sécurisée, et le plus important, c’est que notre communauté n’est plus menacée », a commenté à la presse le chef de la force de protection du Pentagone, Woodrow Kusse. Il a indiqué qu’il y avait « plusieurs blessés » mais a refusé de confirmer les informations selon lesquelles un de ses policiers est décédé des suites de blessures à l’arme blanche, tandis que l’assaillant a été tué par balle.

Le sénateur démocrate de Virginie Mark Warner a pourtant présenté ses condoléances aux amis et à la famille du policier. « Je suis terriblement attristé par le décès d’un policier du Pentagone, qui a été tué ce matin lors d’un acte de violence insensé », a-t-il tweeté.

Des chaînes de télévision locales montraient dans l’après-midi des dizaines de policiers rassemblés devant l’hôpital de Washington où le policier avait été transféré, pour lui rendre hommage. Les services d’urgence d’Arlington, la commune où se trouve le Pentagone, siège du ministère de la Défense et du commandement de l’armée américaine, ont indiqué que « plusieurs patients » avaient été pris en charge sur place.

Le ministre de la Défense Lloyd Austin « ne se trouvait pas dans le bâtiment au moment de l’incident », a indiqué son porte-parole John Kirby. « Le ministre a été informé de l’incident au Pentagone et il est régulièrement informé de tous les nouveaux développements », a-t-il ajouté. M. Austin et le chef d’état-major, le général Mark Milley, se trouvaient à la Maison Blanche pour une réunion hebdomadaire avec le président Joe Biden.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous