Accueil Société

Inondations: y a-t-il eu une erreur dans la gestion des barrages?

Le barrage d’Eupen a été au centre de toutes les spéculations rapidement après les inondations. Les inondations auraient-elles pu être évitées si des décisions différentes avaient été prises ?

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 13 min

Si l’on ne se fie qu’aux commentaires distillés sur les réseaux sociaux et aux témoignages des sinistrés, l’origine de (presque) tous les maux, c’est lui. Le barrage d’Eupen, situé sur la Vesdre, au début de son parcours. Ses gestionnaires sont aujourd’hui accusés, par les plus modérés, d’avoir manqué de prévoyance. Et par les plus virulents d’avoir généré LA vague qui a détruit toute la vallée. Le Soir a donc cherché à comprendre ce qu’il s’est réellement passé.

1

A quoi sert ce barrage ?

Le barrage d’Eupen a été inauguré en 1950. Sa fonction première était d’approvisionner la Région en eau potable, tout au long de l’année, pour être en mesure de résister à deux étés de sécheresse. Le barrage retient donc un immense lac qui peut stocker jusqu’à 25 millions de m³ d’eau lorsqu’il est rempli.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Mourmaux Jean-François , mercredi 4 août 2021, 15:51

    Il y aura des personnes compétentes pour tirer des conclusions des enquêtes en cours. Cependant, elles ne s'expriment certainement pas sur ce forum.

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , mercredi 4 août 2021, 15:39

    Henry n’a pas voulu mentir ! Il est totalement incompétent. Si les conclusions sont avérées, il doit rentrer à la maison !

  • Posté par Mourmaux Jean-François , mercredi 4 août 2021, 15:53

    Quel scandale ! Un ministre incapable de gérer un barrage...

  • Posté par philippe kupper, mercredi 4 août 2021, 14:35

    La vraie question est : pourquoi le ministre Henry a menti en disant que le barrage d'Eupen avait été vidé à 50 % au lieu de donner la vérité : 80 % ? Parce que s'il avait été vidé à 50 % , comme la barrage de Butchenbach , Verviers n'aurait pas été innnondé car la Helle qui est le seul affluent de la Vesdre avant Verviers n'aurait pas pu amener suffisament d'eau pour noyer Verviers: c'est impossible ! A Pepinster , bien sûr il y aurait eu de l'eau c'était inévitable car la Hoegne étant en grande crue mais le centre de Pepinster n'aurait pas connu pareil désastre .

  • Posté par Mourmaux Jean-François , mercredi 4 août 2021, 15:46

    Le ministre n'a pas menti. Il a été mal informé.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs