Accueil Monde États-Unis

Harcèlement sexuel: Joe Biden appelle le gouverneur de New York à démissionner

Le président américain, Joe Biden a appelé le gouverneur de l’Etat de New York, Andrew Cuomo, à démissionner.

Temps de lecture: 1 min

Le président américain Joe Biden a appelé mardi le gouverneur démocrate de l’Etat de New York, Andrew Cuomo, à démissionner, après la publication d’un rapport d’enquête l’accusant d’une série d’actes d’harcèlement sexuel à l’encontre de plusieurs femmes.

« Je pense qu’il devrait démissionner », a affirmé Joe Biden, depuis la Maison Blanche. Un peu plus tôt, Andrew Cuomo avait assuré n’avoir « jamais touché quelqu’un de manière inappropriée », semblant écarter sa démission.

À lire aussi Assaut du Capitole: «Tous nous ont dit que c’était Trump qui les avait envoyés»

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Bastin Salvo, vendredi 6 août 2021, 5:37

    Es ce que Joe a trouvé sa maman ?

  • Posté par Bonisseur de La Bath Adolphe, mercredi 4 août 2021, 9:25

    BIden il est aussi accusé de harcelement sexuel par plusieurs femmes, mais il comprends la theorie du fusible.

  • Posté par De Ronde Michel, jeudi 5 août 2021, 8:45

    Monsieur Van Obberghen, vous savez très bien que dans ce pays tout se marchande, quel que soit le parti. Petits arrangements entre amis ou ennemis, avec la bénédiction du « Deep State » pour peu que vous bénéficiiez de ses faveurs…

  • Posté par Van Obberghen Paul, mercredi 4 août 2021, 15:55

    @ De Ronde Michel Et qu'en est-il advenu? Procés? Jugement? Il y a une différence entre être accusé d'une chose et d'en être réellement coupable. Pour Cuomo, cela semble assez clair, quoiqu'il nie, mais pour Biden, il me semble tout-à-fait évident que ces accusations sont tombées à point nommé dans la campagne, alors qu'elles auraient pû venir bien plus tôt. Ne serait-ce que quand Biden était vice-President et même avant durant la campagne de 2008. Vous pensez bien que s'il y avait matière, les Républicains se seraient jetés sur l'affaire. Du reste, on n'en entend plus parler, même du côté des Républicains. Pour Trump, on sait que lui fait plus simple: il paye et puis elles la ferme.

  • Posté par De Ronde Michel, mercredi 4 août 2021, 12:11

    Monsieur Van Obberghen, rappelez-vous, en avril 2020 huit femmes avaient fait savoir qu'elles avaient été victimes d'attouchements non désirés de la part de Joe Biden dans les années 90. Même les journaux "mainstream" en avaient fait état.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une