Voyages à l’étranger: ce qui va changer prochainement pour les Belges qui veulent se rendre en France

NicePhotoNews
Photo News.

Après une première salve le 21 juillet (cinémas, piscine, discothèques, musées, parc d’attractions…), le pass sanitaire va s’étendre à compter du 9 août dans plusieurs secteurs en France, rappelle La Voix du Nord. À commencer par les restaurants, cafés et bars, y compris en terrasse, mais aussi les transports longue distance (TGV, intercités, avions, car), les maisons de retraite et établissements médicaux, les hôtels et les campings.

En revanche, à ce stade, les centres commerciaux ne sont pas systématiquement soumis au pass : c’est le préfet qui jugera de l’utilité, en fonction de la situation locale. Des amendes (135 €) sont prévues pour défaut de présentation ou de contrôle du pass dans les lieux concernés.

L’étape du Conseil constitutionnel

Avant d’entrer en vigueur, la loi du 25 juillet doit encore passer sous la loupe des sages du Conseil constitutionnel le 5 août, saisi à la fois par le Premier ministre mais aussi les parlementaires d’opposition qui redoutent des atteintes aux libertés publiques voire une rupture d’égalité entre vaccinés et non-vaccinés.

Dans les faits, le Conseil constitutionnel peut retoquer tout ou partie de la loi ou encadrer très strictement son exécution en émettant des « réserves » sur l’un ou l’autre point. Parmi les plus épineux, la possibilité de suspendre le contrat de travail des salariés d’établissements sous pass non vaccinés, à partir du 30 août, ou encore l’obligation d’isolement pendant 10 jours pour les cas positifs. Une fois validée, la loi sera promulguée rapidement pour une entrée en vigueur lundi 9 août. Non sans une nouvelle manifestation d’opposants prévue ce samedi 7 août...

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous