Accueil Monde Union européenne

Voyage: Ursula Von der Leyen presse les États-Unis de lever les restrictions pour les Européens

La situation épidémiologique est presque similaire tant aux Etats-Unis qu’en Europe, selon la présidente de la Commission européenne.

Temps de lecture: 1 min

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a appelé mercredi les États-Unis à rapidement lever leurs vastes restrictions d’entrée pour les voyageurs en provenance de l’Europe. La situation épidémiologique liée au coronavirus est quasiment similaire de part et d’autre de l’Atlantique, a-t-elle argumenté.

Mme von der Leyen a insisté pour que des règles réciproques s’appliquent en Europe et aux États-Unis pour les voyageurs débarqués du pays partenaire. « Nous sommes en contact avec nos amis américains pour résoudre ce problème au plus vite », a-t-elle déclaré au média allemand RND. « La situation ne peut plus traîner pendant des semaines. »

Les citoyens européens ne peuvent en principe plus voler vers les États-Unis depuis mars 2020, à l’exception de certains groupes de personnes comme les proches de ressortissants américains, les diplomates et employés d’organisations internationales. Côté européen, il a été décidé en juin de lever progressivement les restrictions de voyages visant les Américains. L’Europe s’étonne de ne pas bénéficier d’un assouplissement similaire, alors que l’Oncle Sam autorise les arrivées sur son sol en provenance de pays où la situation sanitaire est plus préoccupante.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Diamant Gregory, jeudi 12 août 2021, 8:32

    la crise sanitaire est un prétexte inespéré pour les états d'utiliser ses leviers à des fins politiques qui seraient démasquées ou mal vues si les mesures auraient été décidées et imposées sans autre pseudo raison. Le pire je pense que c'est un pays comme la France qui fait le choix autoritaire d'imposer le vaccin plutôt que de mettre tout en oeuvre pour renforcer l'adhésion à celui ci. Macron nous a déjà montré son côté obscure lors des Gilets Jaunes et il n'a pas trop tardé à nous le montrer avec la crise du covid 19. Il a une défiance face au sens des responsabilités des français paradoxalement très propices à la controverse et à la revendication de la liberté comme étant aussi importante que la fraternité et l'égalité.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mercredi 4 août 2021, 9:54

    Ne te retourne pas, Ursula. On voit encore les traces des chaussures de Biden dans ton dos!

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mercredi 4 août 2021, 9:03

    La preuve comme s'il en fallait que l'UE est le caniche des USA. Au lieu de jouer sur le principe de réciprocité, on autorise les américains à venir sans exiger que ce soit de même pour les européens vers les USA. Ensuite, on fait semblant de s'énerver.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mercredi 4 août 2021, 9:54

    Dans les empires, ce ne sont pas les administrateurs de colonies qui commandent...

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs