Un détenu s’est évadé de la prison de Gand

La police lors des recherches
La police lors des recherches - Belga

L’administration pénitentiaire a confirmé mercredi en milieu de journée qu’un détenu s’est bel et bien évadé de la prison de Gand, en Flandre orientale. «Les circonstances exactes de l’évasion font encore l’objet d’une enquête», a-t-elle ajouté.

Vers 11h00 mercredi matin, une vaste opération de recherche s’était mise en place autour de la prison. Les axes proches ont été fermés, et des dizaines d’agents ont ratissé la Nieuwewandeling, la rue de l’établissement pénitentiaire.

Un chien pisteur a été dépêché pour tenter de trouver d’éventuelles traces du fuyard, entre autres dans le vaste campus de la faculté de bio-ingénierie de l’UGent et dans le quartier voisin d’Ekkergem. Un hélicoptère de la police fédérale a également survolé longuement la zone, sans résultat. Après 13h00, le calme est néanmoins revenu dans le quartier, quelques policiers continuant néanmoins d’y patrouiller.

Aucune information n’a encore été donnée concernant l’identité du détenu, ni sur son potentiel caractère dangereux.

Les patrouilles se poursuivent dans l’après-midi également en dehors du périmètre initial de recherche. Lorsque l’identité de l’évadé sera connue, il est prévu de réaliser des visites ciblées dans son entourage connu, ses amis et sa famille.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous