Accueil

Les parkings des aéroports toujours impactés

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La crise, les parkings publics l’ont évidemment bien sentie passer. Beaucoup de ces géants en béton sont restés quasi vides durant les confinements. « C’était surtout le cas durant le premier lockdown car tout le monde était obligé de rester à la maison », note Philippe Vranckx, le directeur d’Indigo Park Belgium. « Sur l’activité parking, nous avons perdu 95 % de notre chiffre d’affaires durant cette période ». Au sein d’Interparking (présent dans neuf pays), on affiche une perte de revenus globale de 30 % en 2020 par rapport à 2019. Les premiers mois de cette année ont été dans la même lignée, avant que les affaires ne reprennent. Aujourd’hui, certains lieux ont retrouvé leur niveau d’avant crise. « C’est le cas dans nos parkings à Anvers, Gand. Bruges et Namur font même mieux », décrit son CEO Roland Cracco. Mais d’autres restent problématiques. « A l’aéroport de Bruxelles, on est toujours en baisse de 35 % par rapport à avant la crise et on se demande ce qui va se passer après l’été ». Autre inquiétude : Bruxelles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs