Accueil Monde Europe

Grèce: le pays brûle, les flammes sont aux portes d’Athènes

La Grèce vit sa deuxième vague caniculaire depuis le début de l’été. Les foyers d’incendie se multiplient chaque jour dans le pays. Un épais nuage grisâtre enveloppe la capitale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

L’image semble tout droit sortie d’un film de science-fiction. En plein été caniculaire, ce mercredi, Athènes s’est réveillée sous un épais nuage grisâtre qu’aucun rayon de soleil ne pouvait transpercer. Le thermomètre a caracolé à 40 degrés toute la journée, mais le gris n’a pas lâché la ville. Les terrasses étaient jonchées de résidus blanchâtres. Dans les rues, les voitures étaient recouvertes d’une pellicule jaunâtre. En cause : un gigantesque incendie qui, depuis plus de 24 heures, ravage le Nord d’Athènes et provoque la stupeur nationale.

Pour le quotidien Ta Néa, proche du gouvernement, c’est un « enfer de feu aux abords d’Athènes ». Kathimerini, également proche du gouvernement, relate un « cauchemar de feu à Varympompi ». Ce nom est celui d’une petite ville chic à une trentaine de kilomètres de la capitale grecque. C’est de là qu’est parti l’incendie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs