Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

Avec Sydney McLaughlin, le 400 m haies continue de faire sa révolution

Un jour après les hommes, ce sont les femmes qui ont affolé les chronos sur 400 m haies à Tokyo. A 21 ans, Sydney McLaughlin est la nouvelle reine de la discipline. Mais il y a de la concurrence.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Il y avait eu « la meilleure course de l’histoire », mardi, avec le 400 m haies hommes, bouclé par le Norvégien Karsten Warholm avec un record du monde stratosphérique de 45.94 devant l’Américain Rai Benjamin (46.17) et le Brésilien Alison Dos Santos (46.72). Et ce mercredi, on a vu sa copie conforme, version féminine. Un tour de piste, dix haies et au bout du compte, l’Américaine Sydney McLaughlin, 21 ans (et 22 le 7 août !) qui pulvérise son propre record du monde de 44 centièmes pour le faire passer à 51.46 devant sa compatriote Dalila Muhammad, tenante du titre et championne du monde (51.48), et la Néerlandaise Femke Bol, qui s’est offert le record d’Europe en 52.03. Trois chronos qui auraient toujours permis de décrocher le titre olympique jusqu’ici.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs