Accueil Culture Musiques

Œuvre libérée mais pas massacrée

Fin de la polémique en France sur le « Boléro » de Ravel. Les héritiers d’un associé du compositeur voulaient retarder l’entrée de l’œuvre dans le domaine public. Que se passe-t-il quand une œuvre musicale, littéraire, ou artistique devient publique ?

Article réservé aux abonnés
Ex-journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Composé en 1928 pour l’Opéra Garnier à Paris, le Boléro de Maurice Ravel vient de tomber dans le domaine public en France. En Belgique, l’œuvre musicale était déjà libre des droits d’auteur depuis le 1er janvier 2008. Qu’est-ce que cela signifie exactement ? A partir de quand peut-on utiliser librement une œuvre ? Et cela veut-il dire que l’on peut utiliser comme on le veut une musique sans rien payer ?

1   Des règles différentes selon les pays

La directive européenne sur les droits d’auteur de 2001 décide que toutes les œuvres tombent dans le domaine public 70 ans après la mort de l’auteur. Le compositeur Maurice Ravel est décédé en 1937. Le 1er janvier 2008, son « Boléro » ainsi que toutes ses autres pièces se sont retrouvés dans le domaine public en Belgique et dans d’autres pays européens.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs