JO 2020: Thiam prend la tête de l’heptathlon avant la dernière épreuve (vidéo)

Nafi Thiam va défendre jusqu’au bout ses chances de décrocher un deuxième titre de championne olympique de l’heptathlon. Jeudi en début d’après-midi à Tokyo, elle a repris la tête de la compétition après avoir expédié le javelot à 54m68, meilleure performance de l’ensemble des concurrentes. De quoi ajouter 951 points et en totaliser 5.912 avant l’ultime épreuve, le 800 m qui se courra à 21h20 (14h20).

Elle a ensuite dû attendre sa rivale Anouk Vetter dont le groupe concourrait cinquante minutes plus tard. La Néerlandaise, qui était toujours en tête de la compétition après le saut en longueur, n’a réalisé qu’un meilleur lancer à 51m20 (883 pts). Elle a reculé en 2e position à 64 points de Thiam (5.848).

Noor Vidts est désormais 5e, à 320 points de Thiam. Avec ses 5.592 points, elle se retrouve derrière l’Américaine Kendell Williams (5.642) et la Néerlandaise Emma Oosterwegel (5.641).

Thiam avait comblé 43 de ses 47 points de retard en début de journée à l’occasion de cette première épreuve de jeudi. Elle a réalisé le meilleur saut de la journée à 6m60 contre 6m47 à sa rivale d’outre-Moerdijk. Leur total respectif était de 4.965 et 4.961 points.

En troisième position, Noor Vidts continuait son magnifique heptathlon avec un meilleur saut de 6m32, à peine 7 cm de moins que sa meilleure marque. Avec 4.890 points, la protégée du coach Fernando Oliva alignait 268 points de plus que lors de son record personnel.

Vetter possède un record au javelot de 58m41 (1.024). Celui de Thiam est de 59m32 (1.041 pts). Deux performances qui remontent à 2017. Dans son dernier « hepta », à Götzis en mai, la championne d’Europe 2016 avait lancé à 54m77 (953 pts). La dernière marque de Nafi Thiam datait des Mondiaux de Doha, il y a deux ans. Elle s’était arrêtée à 48m04 (822 pts). Il y avait donc matière à être inquiet.

Nafi Thiam se rassura d’emblée en réalisant 49m63 avant de lancer à 54m68 à son 2e essai et de conclure avec une marque de 50m93. À noter que son entraîneur Roger Lespagnard était absent pour « raisons médicales », non précisées. Michael Van der Plaetsen, coach et frère de l’infortuné décathlonien Thomas Van der Plaetsen, a coaché Nafi durant ce concours.

Pour rester en tête de l’heptathlon, Vetter devait réaliser au minimum 54m51. En dessous de 54m46, c’est Thiam qui prendrait les commandes. Entre ces deux marques, les deux athlètes seraient ex aequo. Vetter débuta par 51m20 (883 points). Elle ne fit pas mieux ensuite : 44m87 au deuxième et 47m23 au troisième.

Vidts savait qu’elle allait connaître un coup d’arrêt dans cet exercice du javelot où sa meilleure marque n’était que de 38m80 (644 pts) depuis le 13 juin. À un point les 5 centièmes d’écart, l’addition risquait d’être élevée. Et pourtant elle a encore été au bout d’elle-même en améliorant son record personnel de… 3 mètres à son dernier essai (41m80). Elle avait lancé auparavant l’engin à 40m84, puis 39m31. Ses 702 points et son total de 5.592 lui permettaient d’occuper la 5e place à portée de la 3e avant le 800 m un de ses grands points forts. L’exploit n’est plus loin.

Le record personnel de Nafi Thiam sur 800 m est de 2 : 15.24 (à Götzis en 2017 qui rapporte 889 points), son dernier chrono dans un heptathlon est de 2 : 18.93 à Doha (848 pts). Vetter n’a jamais couru plus vite qu’en 2 : 17.71 (855 pts) et en mai à Götzis elle n’a réussi que 2 : 22.33 (792 pts). Quant à Noor Vidts, son record personnel est fixé à 2 : 09.34 (974 pts). Il ne devrait pas tenir très longtemps jeudi soir dans la forme actuelle de la Vilvordoise. Le podium reste possible et tout risque de se jouer à la seconde voire au point près. Car si le record personnel de Williams sur le double tour de piste est de 2 : 15.31 (888 pts), celui d’Oosterwegel est de 2 : 12.68 (926 pts).

La suite des épreuves de l’heptathlon (heure belge) :

14h20 : 800 m (7/7)

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous