Accueil Les séries d’été

Etienne de Callataÿ: «La famille, les amis savent qu’ici, à Mormont, on fait la vaisselle à la main»

L’économiste Etienne de Callataÿ et son épouse ont découvert Mormont, un petit village aux portes de l’Ardenne, il y a vingt ans. Depuis, ils renouent là avec la nature et un autre rythme de vie, le temps d’un week-end, ou plus longuement durant les vacances.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 6 min

Quand nous avons découvert Mormont, nous nous sommes dit : il n’y a rien ; et c’est justement ce que l’on veut. » Entendez : rien de superflu, mais l’essentiel. « La nature, le relief, on aimait ça. Et de chouettes gens. »

Vingt ans plus tard, assis autour de la table dans le jardin, l’économiste Etienne de Callataÿ et son épouse savourent le calme de ce village aux portes de l’Ardenne, que l’on rejoint par d’étroites routes sinueuses, après avoir quitté la Nationale 4 à Marche et dépassé Hotton.

C’est le hasard d’une annonce immobilière qui les a amenés ici, racontent-ils. Ils vivent à Bruxelles, où il est né et a toujours vécu – sinon au cours de ses études aux facultés de Namur ; elle est originaire de Houyet, près de Dinant.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Geurts Robert, vendredi 6 août 2021, 22:44

    Sympathique personnage que je lis et entends toujours avec plaisir. Mais attention, Etienne, aux arbres fruitiers hautes tiges : il faudra pouvoir cueillir les fruits (pommiers, poiriers, pruniers) à une hauteur souvent impressionnante. J'en ai fait les frais, ayant planté, il y a vingt ans, également d'anciennes variétés : elles tendent à monter jusqu'au ciel. Ces sujets (surtout les pommiers) se développent tellement fort que je passe beaucoup de temps à les étêter chaque hiver pour en réduire la taille et les rendre accessibles aux terriens, même perchés sur une très grande échelle...Petit conseil : bien se renseigner auprès d'un vrai pépiniériste avant de foncer…

Aussi en Les séries d’été

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs