Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO 2020: ce que touchent les athlètes en cas de médaille (infographie)

La Belgique vient d’accueillir deux nouvelles médailles d’or. Une prime est décernée aux athlètes qui remportent une médaille. En Belgique, Nafi Thiam ou Nina, médaillées d’or, recevront 50.000€ de primes. Et par rapport aux autres pays ? Certaines fédérations offrent de belles récompenses à ses athlètes.

Temps de lecture: 2 min

Au-delà du prestige, les athlètes qui finissent sur le podium reçoivent également un petit bonus en argent. 50.000€ c’est ce que recevra Nafi Thiam pour sa médaille d’or lors de l’épreuve de l’heptathlon aux Jeux olympiques de Tokyo. Wout Van Aert, médaillé d’argent en cyclisme recevra 30.000€. Matthias Casse, médaillé de bronze recevra 20.000€ de prime.

Certains pays comme la Grande-Bretagne, la Suède ou bien la Norvège n’offrent pas de primes à leurs athlètes médaillés. Par contre, comme Singapour, certaines fédérations récompensent onéreusement leurs athlètes.

Les pays qui récoltent le plus de médailles comme les États-Unis ou l’Australie, offrent des primes plus faibles que des pays où les médaillés se font plus rares. Là où la prime pour une médaille d’or est de 31.500€ aux États-Unis, elle est de 840.000€ à Singapour. En Belgique, c’est la Loterie Nationale qui finance ces primes et non le Comité olympique belge. Les sports collectifs ne sont cependant pas concernés par les chiffres de ces récompenses monétaires. Elles sont moindres.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Jean Luc, samedi 7 août 2021, 8:00

    "Certaines fédérations offrent de belles récompenses à ses athlètes". - Et à LEURS athlètes de la grammaire aussi ?

  • Posté par Jean-Pierre BOURTEMBOURG, vendredi 6 août 2021, 17:51

    Et les footeux, ils ont eu combien pour leur élimination en quart d'une compétition ... européenne ?

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb