Accueil Culture

Front du refus: «La proposition était écrite à l’avance»

Concertation tronquée, critères de reconnaissance arbitraires, commission des arts nébuleuse, conditions de renouvellement trop sévères, les fédérations qui refusent la note Wita avancent des lignes rouges distinctes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le 18 juillet, un front de rejet de la note Wita se manifestait par communiqué, arguant de « la précipitation de la concertation », et du « manque de considération pour la pluralité des avis ». Validé par deux mouvements syndicaux, trois fédérations professionnelles et divers groupements, ce texte n’avançait pas de contre-proposition – et pour cause : les lignes rouges de chacun étaient multiples.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs