Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO 2020: et si nous avions vécu le plus grand jour de l’histoire du sport belge?

En l’espace d’une heure, la Belgique a réussi l’exploit d’engranger deux médailles d’or, jeudi soir, à Tokyo, grâce aux Red Lions et à Nafi Thiam. Il reste de cette journée un parfum d’éternité.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Il y a dans les deux médailles olympiques que la Belgique a engrangées en une heure à peine ce jeudi bien plus que de l’or, bien plus que des victoires, bien plus que de la fierté. Il y a de la beauté à l’état pur, celle qui nous montre des êtres qui se dépassent, qui ne renoncent pas mais surtout qui affichent toute leur humanité, leur sensibilité et leurs fragilités.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Gerin Alex, samedi 7 août 2021, 10:23

    Oui, absolument, on peut être super fiers de nos champions ! Du jamais vu pour des p’tits Belges. Savourons cela.

  • Posté par Usual Suspect, vendredi 6 août 2021, 23:54

    Mais qu'est-ce qu'on s'en fout. C'est bien pour eux et leur petit monde à eux, mais pour le reste du monde, c'est foutaise.

  • Posté par massacry olivier, samedi 7 août 2021, 11:53

    Non cela illustre les valeurs de perseverance, de sacrifice, et d'optimisme. Choses qui vont sont à jamais étrangères tant vous sombrez dans un nihilisme absolu, s'aggravant à mesure que le nuit progresse. Votre détresse doit être immense.

  • Posté par Albert Leroi, vendredi 6 août 2021, 19:33

    Non, non et non. Quand la Belgique sort le Brésil d'une coupe du monde de foot, le retentissement est d'un tout autre acabit. Le monde entier entend parler de notre pays.

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs