Accueil Sports Football

Thierry Granturco, avocat spécialisé en droit du sport: «Le fair-play financier a tué la compétition»

Le fair-play financier est un échec : il a figé la hiérarchie du football, mais n’a pas permis de contenir l’explosion des prix des transferts et des dépenses des clubs. Thierry Granturco, avocat spécialisé en droit du sport, plaide pour l’introduction d’un « salary cap » à l’américaine.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Ainsi donc, selon le président du FC Barcelone, Joan Laporta, si le club espagnol n’a pas pu signer un nouveau contrat avec Lionel Messi, malgré le souhait des deux parties, c’est la faute au plafond salarial imposé par la Liga, qui découle de la règle du « fair-play financier » mise en place par l’UEFA.

Au-delà du cas de Lionel Messi, les amateurs du ballon rond peuvent aussi – et pour d’autres raisons – se plaindre de cette règle entrée en vigueur en 2011, explique au Soir Me Thierry Granturco, avocat spécialisé en droit du sport.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Debrabander Jean, samedi 7 août 2021, 19:50

    La bulle explose. Enfin !

  • Posté par Dupont Didier , samedi 7 août 2021, 17:48

    Le pognon a tué la compétition.

  • Posté par epictete epictete, samedi 7 août 2021, 17:28

    "Au-delà du cas de Lionel Messi, les amateurs du ballon rond peuvent aussi – et pour d’autres raisons – se plaindre de cette règle entrée en vigueur en 2011" Effectivement, Me Thierry Granturco, ce sont vos honoraires (faramineux ?) qui risquent de changer de division/ligue si la règle du fair-play financier porte ses effets !

Aussi en Football

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs