Accueil Léna

Krystsyna Tsimanouskaya: «Je ne regrette rien»

La sprinteuse biélorusse Krystsyna Tsimanouskaya est en Pologne depuis mercredi soir après avoir dénoncé l’attitude de ses entraîneurs et avoir refusé d’être rapatriée de force dans son pays d’origine. Elle revient dans une interview sur les derniers jours qui ont changé le cours de sa vie

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

La séquence a fait voler en éclats l’apparente tranquillité de ces JO 2021 et ramené la politique sur le devant de la scène sportive. Le 1er août, l’athlète biélorusse Krystsyna Tsimanouskaya est priée de plier bagages et est emmenée de force à l’aéroport par des responsables du Comité national olympique de son pays après avoir été contrainte d’arrêter les JO par le sélectionneur de son équipe. Son tort : avoir critiqué le comité olympique de son pays sur Instagram dans un message où elle reproche à ses entraîneurs de l’avoir inscrite à une course sans l’en informer au préalable.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs