Accueil Monde France

«Macron, ton pass, on n’en veut pas»: nouvelles manifestations contre le pass sanitaire en France

Les rassemblements avaient lieu au lendemain d’un nouvel appel pressant lancé par Emmanuel Macron aux Français – « Faites-vous vacciner » – alors que près de 66 % de la population a reçu au moins une dose de vaccin.

Temps de lecture: 3 min

De Toulon à Lille, une foule très hétérogène a manifesté samedi à travers la France contre l’extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour les soignants, pour le quatrième week-end consécutif.

Comme la semaine dernière, l’affluence était particulièrement forte dans le sud. Au moins 37.000 personnes, selon la police, défilaient dans l’après-midi en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ils étaient 19.000 à Toulon, près de 10.000 à Nice, au moins 6.000 à Marseille, selon les premiers chiffres de la police et des préfectures.

Pompiers en tenue, soignants en blouse, « gilets jaunes » ou électeurs d’extrême droite… Les cortèges hétéroclites mêlaient anti-vaccins et pro-vaccins opposés à la généralisation du pass sanitaire, validée jeudi par le Conseil constitutionnel.

Les rassemblements avaient lieu au lendemain d’un nouvel appel pressant lancé par Emmanuel Macron aux Français – « Faites-vous vacciner » – alors que près de 66 % de la population a reçu au moins une dose de vaccin.

« Ton pass, on n’en veut pas »

« Macron, ton pass, on n’en veut pas », « Macron, ta gueule, on n’en veut plus » : dans le centre de Paris, des slogans hostiles au président ont résonné dans un cortège parisien – de plusieurs milliers de personnes, dont de nombreux « gilets jaunes » – très encadré par les gendarmes mobiles.

A Paris, un autre rassemblement au départ de l’Ecole militaire, à l’appel de Florian Philippot, ancien numéro 2 du FN (devenu RN) et président des Patriotes, a aussi rassemblé plusieurs milliers de manifestants, agitant le drapeau français et le panneau officiel « Libérons la France ».

Une bonne part des manifestants en France contestent l’imposition du pass, une « obligation vaccinale déguisée », selon eux. Ils jugent la contrainte disproportionnée et s’inquiètent notamment qu’un employeur puisse suspendre le contrat de travail d’un employé dépourvu de pass en règle.

Nouvelles règles dès lundi

A partir de lundi en France, il faudra présenter un certificat de vaccination, un test PCR négatif au Covid-19 ou un certificat de rétablissement de la maladie pour avoir accès aux cafés et aux restaurants, salles de spectacles ou salons professionnels, ou encore pour faire un long trajet à bord d’un avion, train ou autocar.

Les autorités font valoir que le nombre des hospitalisations en soins critiques continue d’augmenter et que les décès quotidiens liés au Covid-19 dans les hôpitaux repartent à la hausse. La situation se dégrade en particulier dans les Antilles, et notamment en Guadeloupe, confinée depuis mercredi.

« Ce n’est pas le virus qu’ils veulent contrôler, c’est nous », clamait une pancarte à Toulouse, où 5.000 personnes ont défilé selon la préfecture. Les autorités ont compté 2.500 manifestants à Lyon, 3.800 à Metz, 3.300 à Bordeaux ou encore 5.300 à Nantes.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

63 Commentaires

  • Posté par RC Peeters, dimanche 8 août 2021, 20:42

    Israël ne rouvre pas ses frontières aux voyageurs vaccinés, suite aux analyses de l'Hebrew University et du constat du Premier Ministre que le vaccin est moins efficace qu'attendu, Israël a décidé de laisser ses frontières fermées aux touristes vaccinés! Mauvaise nouvelle pour les vaccinés qui croyaient que toutes les portes allaient s'ouvrir en dehors de France. Israël vient d'annoncer que ses frontières resteraient fermées aux voyageurs vaccinés. En Israël en effet on analyse les données et on est à la pointe dans la lutte contre le Covid. Le pays est l'un des plus vaccinés au monde (60% de la population a reçu deux doses) et pourtant le Premier Ministre a tenu à indiquer que « l'efficacité du vaccin était bien moins forte qu'attendue » alors que l'université juive (Hebrew University) a rapporté que « 90% des nouveaux cas de plus de 50 ans sont totalement vaccinés. 60% des cas sévères sont également vaccinés » rapporte le Jerusalem Post. https://www.businesstravel.fr/israel-ne-rouvre-pas-ses-frontieres-aux-voyageurs-vaccines.html

  • Posté par massacry olivier, mardi 10 août 2021, 11:54

    Mr de remettre en place ce fonctionnaire des fakes Mr Raspe (ce post m'avait échappé).

  • Posté par Raspe Eric, lundi 9 août 2021, 0:12

    Encore une manipulation malhonnête du roi des crapules peeters qui sort une phrase de son contexte pour tordre le message d'un article du Jerusalemn Post qui démontre justement la manipulation des antivax. Son titre est explicite : les antivax détournent les données COVID d'Israël : voici pourquoi ils ont tort (https://www.jpost.com/health-science/anti-vaxxers-hijacking-israels-covid-data-heres-why-they-are-wrong-674444). La raison est simple comme les vaccinés sont plus nombreux, il y a plus de chance d'y trouver en terme absolu des cas atteints de la maladie parce que le vaccin n'a pas assez bien fonctionné que de trouver des cas chez les non vaccinés moins nombreux. Par contre, si on rapporte ces nombres aux à la population vaccinée et non vaccinée, on s'aperçoit que la proportion de malades et de décès est toujours plus élevée chez les non vaccinés que chez les vaccinés. Exactement comme dans les données de Public Health England qui démontre que le risque de décès après vaccination est de 0.36 fois le risque de décès sans vaccination pour les personnes âgées de plus de 60 ans. La conclusion de l'article en question est sans appel : "So, as this basic math lesson helps explain, anti-vaxxers might be loud but their claims border on lunacy. The vaccines don’t protect as well against the Delta variant, but they are certainly playing a key role in keeping Israelis safe. In the battle between fact and fiction, the data should always win out." Donc, comme cette leçon de mathématique élémentaire aide à l'expliquer, les anti-vax peuvent crier fort mais leurs affirmations frisent la folie. Les vaccins ne protègent pas aussi bien contre le variant delta mais ils jouent certainement un rôle dans le maintien de la sécurité sanitaire d'Israël. Dans la bataille entre les faits et les lubies, les données gagnent toujours.

  • Posté par Le Maigat Damien, dimanche 8 août 2021, 16:57

    A force d'outrances, de slogans bon marché et d'argumentations digne du comique troupier, j'en arrive à me demander si cette minorité d'allumés ne sont pas en train de renforcer Macron en lui donnant une stature de chef d'état qui sait prendre ses responsabilités auprès de la majorité du peuple. Qu'il puisse être réélu avec l'aide de ses pires ennemis, ça serait quand même l'ironie suprême.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, lundi 9 août 2021, 21:06

    Oui, un vrai soulagement. Car un <Mélanchon> (vous remarquerez que je ne précise pas son prénom...) ou une <Marine Le Pen>... Ti Djû Mfi.

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une