Accueil Monde

Ted Cruz jette l’éponge et laisse le champ libre à Donald Trump

John Kasich, avec seulement 7,5 % de voix dans l’Indiana, est le seul candidat à tenir tête au milliardaire américain.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Indiana, bûcher des vanités. Pour avoir rappelé aux électeurs du « Hoosier State », ce petit Etat du midwest, au sud de Chicago, qu'ils étaient les seuls à « se dresser entre (lui) et le vide », Ted Cruz a perdu son pari insensé et, au passage, ses dernières illusions quant à ses chances présidentielles : laminé par le rouleau-compresseur Donald Trump, 36,7 contre 53,3% des voix, le sénateur du Texas a annoncé mardi soir qu'il suspendait à son tour sa campagne « avec le coeur lourd ».

« Nous avons jeté toutes nos forces dans l'Indiana, mais les électeurs ont choisi un autre chemin », a déclaré l'ex-favori des Tea Parties, à l'issue d'un long monologue sur « l'Amérique éternelle de Reagan », les vertus de la persévérance en politique et ce « village scintillant sur la colline », qu'incarneraient les Etats-Unis, avant de serrer dans ses bras sa femme Heidy, ses deux filles et son éphémère colistière Carly Fiorina.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs