Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

Les Jeux olympiques 2020 sont finis: Tokyo passe la main à Paris 2024 (photos)

La passation du drapeau olympique entre la gouverneure de Tokyo et la maire de Paris a eu lieu ce dimanche.

Temps de lecture: 2 min

Anne Hidalgo, maire de Paris, a reçu le drapeau olympique des mains du président du Comité international olympique Thomas Bach, lors de la cérémonie de clôture des JO de Tokyo, dimanche.

EPA
EPA

Cette passation entre la gouverneure de Tokyo Yuriko Koike par l’intermédiaire du président du CIO marque le début de la 33e olympiade, qui s’achèvera par les Jeux olympiques (26 juillet-11 août 2024) et paralympiques (28 août-8 septembre) de Paris.

Cette cérémonie a débuté par l’entrée des drapeaux des 206 délégations suivie du défilé de sportifs ayant participé à ces JO marqués par le Covid et les restrictions sanitaires imposées, comme le huis clos dans les stades.

OLYMPICS-2020-CEREMONY_CLOSING

JAPAN TOKYO 2020 OLYMPIC GAMES

En fin de soirée, la vasque olympique, allumée le 23 juillet, s’éteindra.

Dans le même temps à Paris, des festivités, avec les médaillés français, se déroulent au Trocadéro. Les organisateurs des JO de Paris avaient prévu de hisser un drapeau géant sur la Tour Eiffel mais les « conditions météo ne permettent pas de le faire », ont-ils indiqué.

À Tokyo, une séquence artistique d’une dizaine de minutes comprenant un morceau de musique composé par l’artiste Woodkid qui sera en concert à Paris marquera le passage de relais à Paris.

OLYMPICS-2020-CEREMONY_CLOSING (2)

OLY-2020-2021-TOKYO-CLOSING

TOKYO 2020 OLYMPICS DAY 17 MARATHON MEDAL CEREMONY

OLYMPICS-2020-CEREMONY_CLOSING (3)

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb