Accueil Monde

Barys Haretski, journaliste exilé: «Ce 9 août, la majorité des équipes des médias auront quitté la Biélorussie»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Barys Haretski, vice-président de la BAJ (« Belarusian Association of Journalists ») est actuellement exilé dans un pays proche de la Biélorussie, qu’il a dû fuir à la suite des pressions et menaces du gouvernement.

Vous avez dû fuir la Biélorussie. Qu’est-ce qui vous a décidé à partir ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs