Accueil Monde Europe

Biélorussie: Loukachenko, un an de terreur aux portes de l’Europe

Depuis la réélection controversée d’Alexandre Loukachenko à la tête de la Biélorussie et les vagues de manifestations qui l’ont suivie, le régime poursuit sa répression.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Neuf août 2020. La date est gravée dans la mémoire de tous les Biélorusses. Ce lundi, cela fait un an que la réélection contestée du président Alexandre Loukachenko, aux manettes du pays depuis 1994, a eu lieu. Face à l’opposante Svetlana Tikhanovskaya, il avait remporté l’élection avec un peu plus de 80 % des suffrages selon les résultats « officiels ».

Immédiatement, des voix se sont vite levées pour dénoncer une élection frauduleuse. Encore aujourd’hui, de nombreux membres de la société biélorusse continuent à dénoncer ce régime autoritaire. Mais la répression, elle aussi, continue.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Renders Joel, lundi 9 août 2021, 17:45

    Plutôt que de créer des commissions qui ne serviront peut-être à montrer une fois de plus les divergences entre les partis au pouvoir ou non, messieurs nos dirigeants, prenez vos bottes (pourvu que vous en ayez) et allez aider les victim es des inondations. Cela vaut aussi pour ceux qui commencent à agiter les problèmes communautaires.

  • Posté par Renders Joel, lundi 9 août 2021, 17:44

    Plutôt que de créer des commissions qui ne serviront peut-être à montrer une fois de plus les divergences entre les partis au pouvoir ou non, messieurs nos dirigeants, prenez vos bottes (pourvu que vous en ayez) et allez aider les victim es des inondations. Cela vaut aussi pour ceux qui commencent à agiter les problèmes communautaires.

  • Posté par Renders Joel, lundi 9 août 2021, 17:44

    Plutôt que de créer des commissions qui ne serviront peut-être à montrer une fois de plus les divergences entre les partis au pouvoir ou non, messieurs nos dirigeants, prenez vos bottes (pourvu que vous en ayez) et allez aider les victim es des inondations. Cela vaut aussi pour ceux qui commencent à agiter les problèmes communautaires.

  • Posté par Nicole JAMAR, dimanche 8 août 2021, 22:27

    Nécessaire et indispensable de préciser que lu, Alexandre Loukachenko a installé plusieurs membres de sa famille a des postes clés, un exemple : son fils Viktor est le président du comité olympique de Biélorussie; voilà pourquoi l’athlète olympique, Kristina Timanovskaïa,a été menacée d’être rapatriée de force dans son pays après avoir critiqué la délégation, elle a fait appel au CIO et à la police japonaise, grâce à quoi elle a reçu la statut de réfugiée humanitaire. La Pologne lui a accordé un visa humanitaire.

  • Posté par Dagnelie Raphaël, dimanche 8 août 2021, 16:31

    Quelles sont les réactions du PTB devant cette situation ?

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs