Accueil Belgique Politique

Marcia de Wachter, l’intrépide

La directrice de la Banque Nationale de Belgique et vice-présidente de Conseil supérieur de l’emploi, Maria de Wachter, a appelé au boycott de Bruxelles-National sur Twitter. Avant de se rétracter. Une gaffe qui rappelle d’autres faux pas.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Marcia (De Wachter) ne danse pas comme dans la célèbre chanson des Rita Mitsouko. Par contre, elle parle beaucoup. Trop, selon certains. Ère numérique oblige, c’est via le réseau social Twitter qu’elle s’est exprimée (à trois reprises) lundi sur l’aéroport de Bruxelles et a appelé à son boycott avant de s’excuser le lendemain, toujours en ligne. Une éternité sur les réseaux sociaux. Fatalement, son hashtag « #allennrAmsterdam » avait déjà fait mouche.

Car Marcia De Wachter n’est pas une citoyenne lambda : elle est l’un des six directeurs de la Banque Nationale de Belgique (BNB). Une institution peu connue pour ses sorties sulfureuses… « Elle est surtout victime du côté immédiat de Twitter. Car ce n’est pas ce qu’elle pense vraiment. Tout le monde est très énervé dans ce dossier », défend son collègue Mathias de Warsipont.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Guy LAMBERT, mercredi 4 mai 2016, 12:40

    Réfléchir d'abord, parler ensuite. C'est ce que j'apprends à mes élèves de 10 ans.

Aussi en Politique

Nucléaire: la Vivaldi se réaligne sur les négociations avec Engie

Après le tumulte autour d’une possible majorité alternative visant à relancer toutes les centrales en Belgique, les partenaires Vivaldi – à commencer par le MR – se reconcentrent, au moins provisoirement, sur les négociations avec Engie pour le maintien de deux réacteurs : « L’objectif est de conclure avant le 31 décembre. »

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs