Accueil Société

François Gemenne sur le rapport du Giec: «Il faut des mécanismes contraignants, non des promesses»

Il est auteur principal pour le Giec. Il insiste sur la nécessité d’une coopération internationale pour éviter des dégâts supplémentaires.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 6 min

François Gemenne (ULiège) est auteur principal pour le Giec. Ses recherches sont consacrées à la gouvernance internationale des migrations et du changement climatique.

Quels sont pour vous les principaux enseignements du sixième rapport d’évaluation du Giec ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par PICKART GEORGES, dimanche 15 août 2021, 10:31

    Beaucoup de fureur compréhensible parmi les commentaires, dans Le Soir comme dans d'autres médias. Des mécanismes contraignants? Sans doute certains sont-ils nécessaires? Mais il vaut toujours mieux convaincre plutôt que d'imposer, et c'est très difficile. Parce que les changements devront être énormes dans la vie de chacun. La mienne comprise, et cela fait peur, sans doute aussi peur que le réchauffement climatique en lui-même. En effet, souvent les mécanismes contraignants remplacent une catastrophe par une autre catastrophe, parfois pire que celle que l'on cherche à éviter. Un exemple: l'abandon des carburants fossiles semble nécessaire en grande partie. MAIS il n'y aura pas assez d'électricité pour remplacer ces carburants, donc une grande partie de la population devra se passer de véhicule, surtout si on ferme les réacteurs nucléaires. Alors, comment aller travailler quand nombre d'entreprises sont, soit en pleine cambrousse, soit à Bruxelles, le lieu des "mécanismes contraignants" par excellence? Comment faire ses courses? Comment aller se faire soigner? Tout cela dépendrait de transports en communs en déliquescence dès que l'on sort des grandes villes. IMPOSSIBLE. Qui trouvera la solution? J'apprécie beaucoup M. Gemenne, mais il ne doit pas oublier qu'il a l'immense avantage pour passer de Liège à Paris et vice-versa de pouvoir disposer d'un chemin de fer de luxe, le Thalys. Il l'a avoué lui-même dans plusieurs médias. Les navetteurs n'ont souvent rien de tout cela à leur disposition, d'où la nécessité impérieuse d'un véhicule. Et ils n'abandonneront le thermique que si on leur fournit une solution de rechange valable. La balle est donc dans le camp de nos politiciens "responsables".

  • Posté par Debersaques Bart, lundi 9 août 2021, 12:51

    Devenons des bisousnours climatique mondialisé pour convaincre la planète entier de vivre plus sain.

  • Posté par Albin S. Carré, lundi 9 août 2021, 12:48

    Ce machin semble faire vivre pas mal de monde très confortablement, un bon filon...

  • Posté par Haegelsteen Philippe, lundi 9 août 2021, 11:10

    Re: Sans opposition, pas de démocratie. Sans scepticisme, pas d'avancées scientifiques. Depuis longtemps, tous les scientifiques qui ont émis des doutes sur les causalités ou sur les mesures préconisées par le GIEC ont été écartés. Certains sortent pourtant des plus grandes universités et leurs travaux reconnus par de grandes instances scientifiques. Avaient ils un intérêt particulier à émettre des doutes et ceux qui les accusent d'infamie, être des climatosceptiques, n'en ont ils aucun ? On nous demande de signer le plus gros chèque de l'histoire et nous n'avons pas le droit de demander des comptes. Etant donné que l'économie n'est que de l'énergie transformée( nucléaire, hydrocarbure, éolien, etc.), il me semble primordial de se poser la question d'où et comment l'investir pour avoir un impact réel sur le réchauffement climatique. Le gaspillage de ressources est le plus grand facteur de pollution de tous les temps.

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , lundi 9 août 2021, 10:46

    Raison pour laquelle il faut construire des centrales au gaz … qui émettent ++ de CO2 !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs