Accueil Économie Entreprises

Coronavirus: selon BioNTech, il n’est «pas encore» nécessaire d’adapter le vaccin Pfizer aux variants

Une conférence de presse a été assurée.

Temps de lecture: 1 min

Le vaccin anti-covid des laboratoires Pfizer/BioNTech n’a « pas encore » besoin d’être adapté aux nouveaux variants du coronavirus en circulation, a assuré lors d’une conférence de presse lundi le patron de BioNTech, préconisant plutôt une « troisième dose ».

« Il est possible que dans les 6 à 12 mois prochains, un variant émerge et requière l’adaptation du vaccin, mais ce n’est pas encore le cas », a affirmé Ugur Sahin. « La meilleure approche pour gérer cette situation est de continuer avec une dose de rappel », a-t-il ajouté.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Joseph Albert, lundi 9 août 2021, 19:16

    Misère, à quoi bon changer de vaccin ? Tant il est clair que ce vaccin est un charlatanesque élixir à la noix. Payé avec l'argent public, il ne protège ni contre la réinfection, ni contre la contagiosité. Il vous protègerait (éventuellement d'une forme grave), que vous n'êtes pas bien évidement susceptible d'attraper vu que vous êtes jeunes et en pleine forme.... Mais bon, les politiciens, leurs experts et les médias qui les relaient n'osent pas en parler et vous avouer que vous êtes des dindons vu qu'ils sont mouillés jusqu'au coup dans cette frauduleuse arnaque générale.

  • Posté par Martin Roland, lundi 9 août 2021, 20:08

    MDR ! Encore un "tapé" !

  • Posté par Ask Just, lundi 9 août 2021, 19:28

    Aux États-Unis, un très bon contrôle puisqu’on se retrouve environ avec moitié vaccinés moitié pas vaccinés dans la population à risque, 99 % des patients hospitalisés sont des non vaccinés. Donc oui, le vaccin fonctionne! Là où je peux eventuellement vous rejoindre est concernant la vaccination des mineurs : aujourd’hui, elle ne se justifie plus suffisamment avec les vaccins actuels

  • Posté par Ask Just, lundi 9 août 2021, 19:14

    Quelle surprise ! Comme par hasard, cette stratégie maximise leurs bénéfices en limitant leur investissement. Je ne sais pas pourquoi, mais je préférerais plutôt attendre des données scientifiques indépendantes de terrain pour jauger de la continuité de l’efficacité des vaccins ARN actuels face aux variants émergeants, Delta, colombien,… Pour le moment, ça ne sent déjà pas super bon en ce qui concerne la propagation. Je nous prévois un hiver bien dispendieux et tout à fait inefficace à l’échelle mondiale

  • Posté par Roussel Olivier, mardi 10 août 2021, 1:29

    En même temps, cela rend plus difficile la justification d'une troisième dose généralisée, il ne leur reste donc que tout le reste de l'humanité non encore vacciné ( à moin grand pouvoir d'achat qu'un occidental...) et quelques (pas beaucoup dans les faits) personnes éligibles a une troisième doses ( en gros, les immunodéprimés). Donc si pas d'adaptation, moins de bénéfice à venir ..

Plus de commentaires

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière