Accueil Culture

Derrière le statut d’artiste, l’avenir de l’économie intermittente

Un triple « Courrier hebdomadaire » du Crisp explique en quoi le statut d’artiste a une importance qui dépasse celle de la seule culture.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Le 18 juillet, deux organisations syndicales (la CSC-Culture et la Setca-Culture) ont annoncé leur rejet de la proposition Working in the Arts (Wita). Il serait tentant de voir dans ces refus une protestation de principe liée au mode de concertation novateur choisi : le statut d’artiste est une matière fédérale, où la concertation est normalement paritaire (employeurs/syndicats). Or dans ce dossier du futur statut d’artiste, la concertation a d’abord été menée avec les fédérations culturelles, mode de concertation communautaire, avant de discuter avec les partenaires sociaux – ce qui semble reléguer les syndicats à une position secondaire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs